MMA : Le grand retour de Bertaud, finaliste de Koh-Lanta

MMA : Le grand retour de Bertaud, finaliste de Koh-Lanta©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 26 octobre 2021 à 19h20

Le Zénith de Paris accueillera samedi, pour la deuxième fois, une soirée de gala en MMA. Lucie Bertaud, ex-multiple championne de France, en sera une des vedettes très attendues, après avoir atteint la finale lors de la dernière édition de Koh-Lanta.



Lucie Bertaud, la dernière finaliste en date de Koh-Lanta, reprend le MMA ce week-end pour un grand événement au Zénith de Paris. La quintuple championne de France (entre 2004 et 2010) et championne d'Europe 2007, à 36 ans, n'a pas combattu depuis plus d'une année, donc avant sa participation à la célèbre émission de télé-réalité. Sur son compte Instagram, elle assure la promotion de belle manière en annonçant "20 aventuriers de Koh-Lanta présents pour l'occasion" : "Ambiance de dingue en perspective. On ne s'offre pas une soirée comme ça tous les jours, croyez-moi, alors ne manquez pas le train." Invitée sur RMC, elle indique vouloir "aller le plus loin possible" : "J'en ai encore sous le pied. Le plaisir passe par la performance, j'ai de grandes ambitions. Mais il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs."

A cette occasion, la championne est également revenue sur son aventure Koh-Lanta : "J'avais envie de me challenger, je postulais depuis trois ans. Je voulais voir ce que j'avais dans les tripes en environnement hostile. C'était déjà pas mal dans la cage, mais je voulais voir encore plus loin. Je ne connaissais rien à la survie, je savais ce que c'était de faire un régime et d'être affamée, mais tout était calibré. Là, on a seulement des noix de coco ! Donc la fonte est énorme, à la limite ce n'est pas un atout d'être sportif car plus on a de muscles, plus il faut les nourrir. On est encore plus affaibli." Elle conclut sur la dureté des réseaux sociaux, alors qu'elle avait selon elle "bonne réputation en MMA" : "J'ai dû me justifier de mes choix. Je suis sensible, j'ai été touchée."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.