MMA : Maracineanu a apprécié

MMA : Maracineanu a apprécié©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 09 octobre 2020 à 10h19

Présente en banlieue parisienne jeudi soir pour la première réunion officielle de MMA organisée en France, la ministre des Sports a partagé l'enthousiasme des combattants tricolores. 

 

Un événement historique. Jeudi soir au Palais des Sports de Vitry-sur-Seine (Val de Marne), se tenait la première réunion officielle de MMA (Mixed Martial Arts) sous les yeux de Roxana Maracineanu, la ministre des Sports qui a légalisé en France la pratique de cette discipline placée sous l'égide de la Fédération française de boxe. Une soirée avec six combattants français en vedette, devant 600 spectateurs dans une salle pouvant en contenir 1200, en raison de la situation sanitaire. "Je suis ravie d'être présente pour cette première française, a commenté la ministre pour Ouest-France. C'est historique, car le MMA existait à l'état de pratique mais pas de compétition. On ne pouvait pas en faire en France. Je pense que ça fait la joie de beaucoup d'amateurs et de pratiquants. J'ai hâte maintenant de découvrir." Et apparemment, elle n'a pas été déçue. 

Sur les six Français engagés, cinq l'ont emporté, Kevin Fall devant se contenter d'un nul contre le Belge Nicolas Di Franco. C'est Pierre Rouvière, ostéopathe de son état, qui a ouvert le bal en dominant par KO, sur un coup de pied retourné, l'Arménien Ben Zakar, devenant le premier vainqueur d'un combat officiel en France. L'ancienne championne de France de judo Laetitia Blot a elle facilement dominé la Brésilienne Silvia Leonora Nascimento (TKO en 1'29), avant de célébrer ce succès avec Roxana Maracineanu, qu'elle a même soulevée du sol pour fêter sa victoire ! Un enthousiasme contagieux qu'on pourrait retrouver samedi soir à l'AccorHotels Arena, pour la deuxième soirée officielle de MMA en France. Une réunion Bellator, la deuxième organisation au monde après l'UFC (Ultimate Fighting Championship), où se produira notamment l'expérimenté combattant tricolore Cheick Kongo (45 ans), ancien de l'UFC. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.