Top 14 : Les tops-flops de la 8eme journée

Top 14 : Les tops-flops de la 8eme journée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365 : publié le dimanche 26 novembre 2023 à 23h46

Retrouvez les tops et les flops de la 8eme journée du Top 14, marquée par la victoire salvatrice de Pau qui colle aux basques du Racing 92, le nouveau leader du Top 14 et la nouvelle débâcle de Montpellier.


Les tops

Pau

Une semaine après une défaite frustrante sur le terrain de Bayonne (16-35), Pau s'est brillamment repris samedi soir à domicile contre le Stade Français (30-6). Mieux encore, grâce à sa sixième victoire de la saison, la Section reste au contact du Racing 92, en tête du Top 14 ! Évidemment, Sébastien Piqueronies, l'entraîneur local, s'est bien gardé de s'enflammer quand on l'a interrogé sur ce que ce début de saison pouvait bien apporter aux Palois. Reste que si Pau s'est imposé contre les Parisiens avec le bonus offensif, il a surtout remporté ce match grâce à sa défense de fer qui a rendu fou le Stade Français. Prochain match pour le club béarnais, le déplacement à Toulon pour espérer poursuivre la bonne dynamique.

Toulon

Tout va bien au RCT. Samedi, Toulon a enchaîné un troisième succès de rang après ceux engrangés contre le Racing 92 (31-26) et à Clermont (27-30). Cette fois, c'est Castres qui a subi la dure loi des joueurs de Pierre Mignoni (41-19). Et même si le CO n'a pas montré son meilleur visage, le RCT a fait parler la poudre et c'est justement de bonne augure car il s'apprête à recevoir le deuxième du classement (Pau) dans une semaine. Ce choc à venir pourrait être le théâtre des débuts de Melvyn Jaminet, récemment transféré en provenance du Stade Toulousain.

Le Racing 92

Les Racingmen ont pris la tête du Top 14 ce dimanche soir ! Dans leur antre, les hommes de Stuart Lancaster ont affiché une grosse présence offensive en première mi-temps avant de contenir les assauts rochelais durant le second acte pour s'imposer (32-10). En prime, le Racing 92 s'est offert l'essai du bonus dans les dernières secondes pour chiper la place de leader à Pau pour un point. Tous les voyants sont au vert donc pour les Racingmen avant le déplacement à Clermont. À noter que le double champion du monde sud-africain Siya Kolisi était titulaire ce dimanche soir pour le club des Hauts-de-Seine.

Les flops

Montpellier

Le calice jusqu'à la lie. Voilà un peu où on en est du côté de Montpellier. Samedi, le MHR a aligné une septième défaite de suite contre Oyonnax (21-26) et c'est tout un club qui se retrouve en grand danger . Avec huit points de retard sur Bayonne, son prochain adversaire à l'extérieur, Montpellier n'a plus le choix et va devoir gagner pour espérer sauver sa peau. Contre le promu, les Héraultais ont manqué plusieurs occasions de prendre les devants au tableau d'affichage notamment à 15 contre 13 juste avant le repos. Les hommes de Patrice Collazo ont tout de même réussi à sauver le bonus défensif mais il faudra clairement faire mieux contre l'Aviron.

Perpignan

L'USAP a subi la foudre de Damian Penaud (46-22). L'international français, qui disputait son premier match à la maison, s'est offert un quadruplé avant de sortir par précaution peu avant l'heure de jeu car il se plaignait d'un mollet et d'un tibia. Reste que même sans la présence de l'ailier bordelais, Perpignan n'a pas mieux réussi et a concédé sa sixième défaite de la saison . Comme Montpellier, la sonnette d'alarme est tirée pour l'USAP qui n'a qu'un point d'avance sur le MHR, lanterne rouge du Top 14. Le choc de la semaine prochaine, contre un autre mal classé - La Rochelle - s'annonce tendu.

Bayonne

L'Aviron Bayonnais n'a pas réussi à surfer sur la vague de son récent succès contre Pau la semaine dernière. Samedi, le club basque s'est incliné à Gerland contre le Lou sur le score de 42-29. Avec cette défaite, la cinquième en huit journées, l'AB est antépénultième du Top 14 mais reste proche des équipes devant lui. La semaine prochaine, Bayonne a une belle occasion d'enfoncer Montpellier dans les tréfonds du championnat pour assurer sa place dans l'élite l'an prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.