Top 14 (J26) : La Rochelle et le Racing 92 qualifiés, Castres coiffé au poteau

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le samedi 08 juin 2024 à 23h34

Ce samedi à l'occasion de la dernière journée de phase régulière de Top 14, La Rochelle a validé son ticket pour les barrages. À l'instar de sa victime du jour, le Racing 92, dont le bonus défensif (24-19) a éliminé Castres.

Rarement le Top 14 n' a été aussi serré. Avant l'ultime journée de phase régulière ce samedi, six clubs prétendent à une place en phase finale alors qu'il ne reste que deux tickets. En pole position, 5eme, La Rochelle a son destin entre les mains. L'équation est simple, la victoire à tout prix contre le Racing 92, 6eme avec un point de moins. Dans un stade Marcel-Deflandre comble comme toujours, les Jaune et Noir ont accompli leur mission (24-19). Les essais de Dillyn Leyds (5eme), Tawera Kerr-Barlow (20eme) et Jack Nowell (69eme) ont fait la différence.

En face, les Racingmen se sont battus jusqu'au bout. La réalisation plantée par Maxime Baudonne (78eme) dans les derniers instants a récompensé leur état d'esprit conquérant. La transformation de Tristan Tedder, on ne peut plus précieuse, a quant à elle octroyé aux Franciliens un bonus défensif les propulsant en phase finale. À égalité de points avec Castres, le Racing 92 achève néanmoins le championnat en 6eme position au bénéfice des résultats lors des confrontations directes. Un scénario ô combien cruel pour le CO qui avait de son côté gagné à Bayonne sous une pluie torrentielle (17-28).


Le Stade Français qualifié en demi-finale du Top 14

Les autres candidats recalés sont Pau et Perpignan. La victoire de la Section contre l'Usap (36-24) s'est donc avérée vaine en raison du bonus défensif glané par le Racing 92. En guise de consolation, les Béarnais ont toutefois célébré la dernière apparition de la légende All Black Sam Whitelock qui a clôturé les débats d'un essai après la sirène. En lice pour la phase finale et une qualification pour la prochaine Champions Cup, Pau, 9eme, a tout perdu. Au contraire de Clermont, 8eme, qui jouera donc la grande Coupe d'Europe grâce à son succès écrasant contre Montpellier (52-15) marqué par le triplé de l'Argentin Bautista Delguy.

Au stade Jean-Bouin, le Stade Français a assumé son statut de second de la classe, maîtrisant la fin de match en boulet de canon de Toulon (23-20). Le club de la capitale est donc directement qualifié pour les demies tandis que le RCT, finalement 4eme, recevra samedi prochain La Rochelle en barrages. Vainqueur avec le bonus offensif du promu Oyonnax (40-7), Bordeaux-Bègles boucle l'exercice au 3eme rang. Cela lui offre un barrage à domicile le dimanche 16 juin contre le Racing 92. Quant au leader, Toulouse, d'ores et déjà certain de finir leader du championnat, a subi une défaite à Lyon avec une équipe largement remaniée par Ugo Mola (40-28).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.