Challenge Cup : L'impuissance de Toulon

A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 28 mai 2022 à 09h57

Après la défaite de Toulon face au LOU en finale de la Challenge Cup, Franck Azéma, le coach du RCT, a reconnu la supériorité de la formation lyonnaise.

Vendredi soir, en finale de la Challenge Cup, il n'y a pas eu photo. Dans l'enceinte de l'Orange Vélodrome, la finale 100% française de la « petite » Coupe d'Europe du ballon ovale s'est achevée par l'implacable succès du LOU, tombeur de Toulon (30-12). Le club lyonnais a ainsi décroché le premier trophée européen de son histoire, tandis que le RCT a manqué l'occasion d'inscrire un 4eme titre continental après 3 Champions Cup en 2013, 2014 et 2015.

Azéma : « On a eu un temps de retard systématiquement »


Le club varois n'est jamais entré dans sa finale face au LOU de Demba Bamba et a plongé après la pause. « On a voulu y rentrer mais les Lyonnais ont réalisé une très belle performance. On s'est débattu, mais on a été pris partout. Le rugby est un jeu de pression et, ce vendredi soir, on l'a subie en permanence », a reconnu Franck Azéma. « Les Lyonnais jouaient avec leurs atouts. On n'a pas réussi à les contrer là-dessus, sur la pression que l'on peut mettre sur les temps de passe, sur les montés que l'on aurait pu faire. On a eu un temps de retard systématiquement », a poursuivi le patron de Toulon qui éprouve de réels regrets sur cette finale qui aurait pu être mieux gérée.

« Il faut encaisser, serrer les dents ce soir et ça ira mieux de jour en jour »

« On n'a pas de regrets sur le parcours, les regrets sont là ce vendredi soir. Il n'y a que le temps qui permettra de les faire passer. On va passer par tous ces états : la colère, la frustration, c'est comme ça... Sinon, il ne faut pas faire de compétition, si on doit s'abattre semaine après semaine. Il faut encaisser, serrer les dents ce soir et ça ira mieux de jour en jour. Mais il n'y a rien à redire sur la sincérité de l'engagement des mecs depuis des mois », a soulevé le coach du RCT qui va désormais tenter de rebondir en championnat. « On va récupérer, souffler un peu, en parler entre nous avec les leaders, a dit Azéma. On change de compétition mais c'est une nouvelle opportunité qui nous sera offerte. On verra comment on peut la saisir ou pas. » Classé au 7eme rang du Top 14, Toulon doit affronter le Racing 92 dimanche prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.