CM 2023 : Libbock, Aki, Willemse... les tops et flops d'Afrique du Sud - Irlande

CM 2023 : Libbock, Aki, Willemse... les tops et flops d'Afrique du Sud - Irlande©Panoramic, Media365

Fabien Le Floc'h, Media365 : publié le dimanche 24 septembre 2023 à 08h59

L'Irlande a remporté le choc des titans contre l'Afrique du Sud samedi soir au Stade de France (13-8). Retour sur les performances marquantes de cette affiche de la phase de poules de la Coupe du monde 2023.


Les tops

Bundee Aki (Irlande)

Pour sa 50e sélection avec l'Irlande, Bundee Aki a été omniprésent sur la pelouse du Stade de France lors du choc de la poule B, ce samedi à Saint-Denis. Si le XV du Trèfle a battu le tenant du titre (13-8), il le doit en partie à son trois-quarts centre d'origine néo-zélandaise, capable de gagner du terrain sur chaque ballon touché. Sur l'ensemble du match, le joueur de la province irlandaise du Connacht a fait avancer le ballon sur 66 mètres, la deuxième meilleure performance du soir. Le natif d'Auckland a aussi été précieux en défense, y compris dans les dernières minutes, comme ses coéquipiers de la troisième ligne, Josh van Der Flier, Caelan Doris et Peter O'Mahony.

Damian Willemse (Afrique du Sud)

Si l'Afrique du Sud a perdu, plusieurs de ses joueurs ont néanmoins réussi une belle performance ce samedi au Stade de France. A commencer par Damian Willemse, qui est le joueur qui a le plus progressé ballon en main dans cette rencontre (73 mètres). Le trois quart sud-africain a été le plus en vue et a excellé sous les ballons hauts tapés par les joueurs du XV du Trèfle, tout en se montrant décisif avec le cuir (cinq défenseurs battus) et au pied. Insuffisant pour permettre aux Sud-Africains de s'imposer.

Les flops

Manie Libbock (Afrique du Sud)

Encore une fois, Manie Libbock a affiché ses limites dans son rôle de buteur, avec un manque de réussite qui a coûté cher à l'Afrique du Sud, avec un 1/3 face aux perches. Il a manqué une pénalité et une transformation en deuxième période. Pas vraiment à l'aise avec les grandes distances, il a laissé les tentatives lointaines à Faf De Klerk, loin d'être un spécialiste et qui a manqué deux buts de pénalité à 50 mètres des perches. Dans le jeu, l'ouvreur sud-africain n'a pas non plus pesé sur la rencontre comme il aurait dû.

Ronan Kelleher (Irlande)

Tout n'a pas non plus été parfait du côté irlandais malgré la victoire. Ronan Kelleher en est le symbole, avec un match en demi-teinte. S'il a répondu présent dans le combat au début de la rencontre (sept plaquages réussis dans les trente premières minutes), il a baissé de pied au fil du match. Et le talonneur irlandais a manqué de précision dans ses lancers en touche, surtout en première période, alors que son équipe a souvent fait le choix d'aller en touche plutôt que de prendre les points au pied. Le joueur du Leinster termine avec un 12/18 dans l'exercice, ce qui aurait pu coûter cher à l'Irlande.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.