CM 2023 : Les Bleus marquent leur territoire

CM 2023 : Les Bleus marquent leur territoire©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le vendredi 08 septembre 2023 à 23h14

Le XV de France a réussi la meilleure des entrées en matière ce vendredi au Stade de France, terrassant la Nouvelle-Zélande sur le score de 27-13 en match d'ouverture de la Coupe du monde.



Mission accomplie. Tant attendue, depuis trois ans, l'affiche de rêve entre le XV de France et la Nouvelle-Zélande en match d'ouverture de la Coupe du monde 2023 a été remportée par les Bleus (27-13).  Face à un des favoris de la compétition, ils ont marqué leur territoire. Et avec la manière en prime. Certes le match a tardé à s'emballer, mais d'un point de vue technique les hommes de Fabien Galthié ont parfaitement maîtrisé la rencontre. Y compris lorsque les choses ont semblé mal tourner. D'ailleurs, l'affaire était bien mal embarquée dès l'entame.

A la réception d'une passe au pied transversale, Mark Telea a aplati l'essai le plus rapide d'un match d'ouverture de Coupe du monde après 1 minute et 32 secondes (0-5, 2eme). Quelques instats plus tard, le sort a même semblé s'acharner sur le XV de France avec la sortie sur blessure de Julien Marchand (12eme), blessé à la cuisse gauche. Des faits de jeu qui n'ont cependant jamais inquiété les Français, impressionnants de sérénité. Grandioses en mêlée, grâce entre autres aux piliers Reda Wardi et Uini Atonio, les Bleus ont rattrapé leur retard par la botte de Thomas Ramos, auteur entre autres d'un coup de pied de 50 mètres, pour mener au score à la mi-temps (9-8).

Durant la pause, Fabien Galthié a-t-il demandé à ses joueurs de lâcher les chevaux ? C'est bel et bien l'impression qui s'est dégagée avec les actions d'envergure qu'ont commencées à entreprendre les Bleus. Thibaud Flament a donné un premier avertissement (47eme) et Damian Penaud s'est chargé de lancer la seconde salve, stoppé à quelques centimètres de l'en-but (53eme). Mais à un sérial-marqueur comme lui il ne faut pas beaucoup d'opportunités pour faire parler la poudre. Vexé de ne pas avoir marquer, deux minutes plus tard il s'est vengé, parfaitement décalé par Matthieu Jalibert (16-13, 55eme). Le XV de France est repassé devant au score car entre-temps, Mark Telea s'était fendu d'un doublé en dépit d'une suspicion d'en avant sur la longue passe de Rieko Ioane l'atteignant sur son aile gauche.

Jaminet, joker de luxe

Par la suite, les All Blacks ont semblé sans solution face à des Français en confiance totale. Thomas Ramos s'est d'abord occupé de placer le XV de France à l'abri d'une pénalité concrétisant un temps fort (22-13, 74eme). Ensuite, Damian Penaud, encore lui, a échoué à deux mètres de la ligne pour tuer tout suspense. Mais c'est en fin de compte Melvyn Jaminet, entré en jeu deux minutes plus tôt, qui a surgi au rebond d'un coup de pied malicieux pour prendre le meilleur sur le dernier défenseur kiwi (27-13, 78eme). Les Bleus réussissent une entrée en matière convaincante dans cette Coupe du monde. Jeudi prochain ils auront rendez-vous avec l'Uruguay au stade Pierre-Mauroy de Lille dans le cadre de la seconde journée de la poule A.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.