JO de Tokyo : " Impossible que nous ayons zéro cas positif "

JO de Tokyo : " Impossible que nous ayons zéro cas positif "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le mardi 29 juin 2021 à 17h40

Lors d'un point presse, Yasuhiro Yamashita, le président du comité olympique japonais, a confié ne pas pouvoir garantir qu'il n'y aura aucun cas de coronavirus lors des JO.



Les Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon se rapprochent à grands pas. En effet, ces fameux JO auront lieu du vendredi 23 juillet au dimanche 8 août prochains. Initialement, ils étaient prévus du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août derniers, mais ils avaient été reportés, en raison de la pandémie de coronavirus. Un an après, cette dernière continue ainsi encore de sévir à travers le monde. Au Japon, la tenue de ce prestigieux événement rencontre de nombreux détracteurs, depuis que l'organisation fait en sorte que tout soit prêt à temps. Les sondages ont été nombreux, ces dernières semaines, et dans la majorité des cas, les Japonais étaient pour un nouveau report, voire même pour une annulation pure et simple. L'organisation de ces Jeux Olympiques n'a cessé de vouloir rassurer tout le monde, indiquant, à qui voulait l'entendre, que ces JO auront bien lieu, et que les mesures sanitaires seront particulièrement strictes.

«  Important d'arrêter les cas positifs à la frontière »

Lors d'un point presse effectué ce lundi 28 juin, du côté de Tokyo au Japon, Yasuhiro Yamashita, le président du comité japonais, a ainsi notamment déclaré, dans des images partagées par l'AFP : « Quelles que soient les mesures mises en place, il est impossible que nous ayons zéro cas positif à l'arrivée. Par exemple, lors des Mondiaux de judo 2021 qui se sont déroulés en Hongrie en juin, j'ai entendu dire que trois personnes avaient été contrôlées positives à l'aéroport. Il est important d'arrêter les cas positifs à la frontière. « Quoiqu'il arrive, nous voulons que vous nous garantissiez des Jeux Olympiques sûrs et sécurisés et que vous les organisiez à Tokyo » : tel est l'espoir des gens du monde entier, en particulier de nombreux comités nationaux qui s'occupent de leurs athlètes. C'est leur demande forte, leur fort espoir. J'ai le sentiment que même s'il y a des restrictions qui semblent presque impossibles, ils sont prêts à les accepter. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.