Ligue des champions : Les enjeux des 8e retour

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 04 mars 2024 à 15h48

Retrouvez les principales informations à connaître sur les huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, de mardi avec notamment Real Sociedad - PSG jusqu'à la semaine prochaine.

Mardi 5 mars : Bayern - Lazio et Real Sociedad - PSG

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas le Paris Saint-Germain qui est le cador européen officiellement en grand danger à l'approche de son huitième de finale retour, même si une avance de deux buts (2-0 à l'aller au Parc) ne veut pas dire grand-chose dans le langage parisien sur la scène continentale... C'est bien le Bayern qui, en crise depuis des semaines, devra retrouver ses habits de lumière pour remonter la défaite 1-0 de l'aller en Italie.

Mercredi 6 mars : Man City - Copenhague et Real Madrid - Leipzig

Les Citizens comme les Madrilènes, a priori les deux plus grands favoris de la compétition, ont tenu leur rang à l'aller. Les tenants du titre mancuniens l'ont emporté 3-1 à Copenhague, de loin l'avance la plus importante prise le mois dernier parmi l'ensemble des huitièmes, tandis que les Madrilènes ont décroché une victoire plus décousue à Leipzig (0-1). Attention, les Allemands joueront leur va-tout de la même manière...

Mardi 12 mars : Arsenal - Porto et Barça - Naples

Les Gunners se retrouvent dans la même situation que le Bayern après une défaite 1-0 à l'extérieur, mais avec moins de certitudes récentes au niveau européen. Toutefois, le niveau des Gunners, notamment à domicile, maintient des espoirs a priori encore supérieurs pour les Londoniens. On ne sera pas aussi optimistes, loin de là, pour un FC Barcelone accroché à Naples (1-1) qui va un peu plus mal que son adversaire, mais pas tant que ça non plus.

Mercredi 13 mars : Atlético - Inter et Dortmund - PSV

Troisième force annoncée, le vice-champion d'Europe intériste, impressionnant en Serie A, ne s'en est sorti qu'avec une courte victoire 1-0 contre l'Atlético à l'aller. Soit une courte et dangereuse marge avant de défier les Colchoneros chez eux, qui se délectent de ce genre de scénario comme d'une tradition depuis que Diego Simeone s'est installé sur le banc il y a douze ans. Enfin, de Dortmund - PSV (1-1 à l'aller) sortira la possible surprise du top 8.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.