Bleues : Grech-Angelini fait le point sur la préparation

Bleues : Grech-Angelini fait le point sur la préparation©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 22 juin 2022 à 23h35

Présent lundi en conférence de presse, Anthony Grech-Angelini, l'un des adjoints de Corinne Diacre, a évoqué la préparation des Bleues, à quelques jours du début de l'Euro 2022.



A la recherche d'un premier titre pour ouvrir son palmarès, l'équipe de France féminine de football espère bien briller à l'Euro 2022, qui débute dans quelques jours en Angleterre (6-31 juillet). Pour cela, les joueuses de la sélectionneuse Corinne Diacre ont débuté leur préparation assez tôt, dès le 10 juin à Anglet, pour monter petit à petit en régime avant le début de la compétition, le 10 juillet contre l'Italie (à Rotherdam). Avant cela, alors que deux matchs amicaux sont au programme, le 25 juin contre le Cameroun (à Beauvais), puis le 1er juillet contre le Vietnam (à Orléans), Anthony Grech-Angelini s'est exprimé sur la préparation des Tricolores. « Lorsque nous avons discuté avec la coach et l'ensemble du staff, l'objectif était très clair et repose sur deux principes : être en parfaite forme le 10 juillet et la conserver le plus longtemps possible, à savoir six fois 90 minutes », a notamment déclaré l'entraîneur adjoint et préparateur physique français.

Quatre stages au menu bien différents

« La programmation de la préparation a été faite en quatre cycles, quatre stages qui ont chacun des objectifs bien distincts et définis. Dans les grandes lignes, notre premier stage consistait d'abord en un travail de régénération et de cohésion. La semaine qui vient de s'écouler, nous étions sur un travail de volume avec des séances plus longues et fréquentes qu'à l'accoutumée, a également détaillé Grech-Angelini, lundi en conférence de presse. Par la suite, on va rentrer dans un travail de puissance aussi bien sur le rythme qu'au niveau musculaire, et enfin notre dernière phase reviendra à quelque chose d'allégé afin d'une nouvelle fois régénérer les organismes et d'arriver en Angleterre avec un maximum de fraîcheur. » Dernièrement, les Bleues ont eu une grosse frayeur par rapport à l'état physique de la Parisienne Grace Geyoro, touchée à l'entraînement. Cependant, les examens passés par la milieu ont été rassurants. Une très bonne nouvelle pour la France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.