Bleus : Pogba, le Qatar... Varane n'élude aucun sujet

Bleus : Pogba, le Qatar... Varane n'élude aucun sujet©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 24 septembre 2022 à 19h05

Présent en conférence de presse, Raphaël Varane, le capitaine des Bleus, a notamment été interrogé sur l'affaire Pogba, ainsi que sur la situation au Qatar, où aura lieu le Mondial 2022.



Face à la presse, Raphaël Varane ne s'est pas caché. Alors que l'équipe de France a vécu une première partie de Ligue des nations bien délicate en juin dernier (deux nuls et deux défaites), les Bleus ont retrouvé le sourire jeudi dernier contre l'Autriche (2-0), au Stade de France. Après cette bonne prestation collective, qui a notamment vu le défenseur de Manchester United briller, ce dernier semblait un peu plus soulagé ce samedi, à la veille d'affronter le Danemark à Copenhague. « On n'est pas insensibles à ce qu'il se passe autour, surtout quand ce sont des personnes que l'on connaît. On se sent concernés d'une certaine façon. En interne, ça se passe très bien même s'il y a un peu de bruit autour de l'équipe de France et du football français », a notamment expliqué Varane, à propos de l'affaire touchant Paul Pogba.

« Chacun à sa place, chacun son rôle »

Alors que l'actualité extra-sportive est forte actuellement autour des Bleus, l'intéressé a également été interrogé sur la situation au Qatar, notamment en ce qui concerne les droits des travailleurs là-bas. « C'est déjà très bien de se poser la question. C'est un sujet sensible, grave. On entend ce qu'il se dit. En tant que joueur, on hérite d'une situation avec une décision prise il y a 12 ans. On suit ce qu'il se passe. Chacun à sa place, chacun son rôle. La Fédération a communiqué dessus, a déclaré Varane, dans des propos repris par L'Equipe. Les médias ont un rôle aussi sur les droits de l'homme, les discriminations... Ce sont des sujets graves. Le fait de mettre le brassard aussi est un symbole fort. La Fédération a été claire sur le sujet. » Dimanche, ce dernier et ses coéquipiers tenteront de maintenir la France dans la première division de la Ligue des nations. Pour cela, il faudra faire mieux ou aussi bien que l'Autriche, qui accueillera la Croatie dans le même temps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.