Vuelta 2022 (E17) : Uran a fait la différence, Evenepoel garde la main au général

Vuelta 2022 (E17) : Uran a fait la différence, Evenepoel garde la main au général©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 07 septembre 2022 à 17h08

Présent dans une large échappée, Rigoberto Uran a fait parler ses qualités dans la montée finale pour devancer Quentin Pacher à l'arrivée de la 17eme étape de la Vuelta. Remco Evenepoel, qui a su juguler les attaques de ses rivaux, conserve le maillot rouge de leader.



Rigoberto Uran retrouve des couleurs. Cinq ans après son dernier succès d'étape sur un Grand Tour, le Colombien a su se montrer le plus fort sur les pentes inédites du Monastère de Tentudia pour aller chercher la victoire lors de la 17eme étape de la Vuelta 2022. Une étape longue de 162,3km au parcours vallonné qui a attiré les convoitises des baroudeurs du peloton et, au premier chef, Thomas De Gendt. Le Belge a été le premier attaquant mais n'a pas eu l'aval du peloton. Ryan Mullen, Clément Champoussin, Robert Stannard n'ont pas eu beaucoup plus de réussite que le coureur de l'équipe Lotto-Soudal. Il faut dire que le peloton n'a rien laissé partir pendant près de 50 kilomètres. Toutefois, à force d'insister, c'est un groupe de treize coureurs, avec notamment Fred Wright, Quentin Pacher, Kenny Elissonde, Elie Gesbert, Simon Guglielmi, Marc Soler et Rigoberto Uran, qui a obtenu un bon de sortie. Un début d'étape qui a également vu Juan Ayuso, troisième du classement général après l'abandon de Primoz Roglic, aller à terre sans conséquences.

Craddock a tenté d'anticiper

L'écart entre l'échappée et le peloton n'a alors eu de cesse de grandir pour dépasser les sept minutes à 70 kilomètres de l'arrivée. A l'approche des 40 derniers kilomètres, les coéquipiers de Remco Evenepoel ont repris les rênes du peloton et haussé l'allure. Le résultat a été un écart en baisse constante par rapport à l'échappée. Il est alors devenu évident que les treize coureurs en tête de course allaient s'affronter sur les pentes du Monastère de Tentudia pour la victoire d'étape. Lawson Craddock a essayé d'anticiper la grande bataille en accélérant à 32 kilomètres du but, sans succès. Le coureur de l'équipe BikeExchange-Jayco a eu de la suite dans les idées avec un deuxième démarrage avec 18 kilomètres encore à parcourir. Alors que Clément Champoussin a tenté de partir en contre, Lawson Craddock a tenté une nouvelle fois sa chance. Cette fois, l'Américain a pu prendre un peu le large. Son avance n'a toutefois jamais dépassé les 30 secondes. Dans le même temps, la formation Movistar a pris les commandes du peloton pour Enric Mas.

Uran costaud, Evenepoel s'est contenté de défendre

A l'avant de la course, Elie Gesbert a tenté de revenir sur Lawson Craddock en attaquant à un peu plus de cinq kilomètres du but mais la réussite n'a pas été au rendez-vous. L'Américain a finalement été repris quasiment à la flamme rouge par un duo formé de Jesus Herrada et Rigoberto Uran, qui ont ensuite vu Marc Soler et Quentin Pacher revenir. Dans les derniers hectomètres, Rigoberto Uran a su placer un démarrage au bon moment pour faire la différence et passer la ligne d'arrivée en vainqueur devant Quentin Pacher et Jesus Herrada. Dans le peloton, Enric Mas a tiré parti du mouvement de son équipe pour attaquer Remco Evenepoel, qui a réagi avant de laisser parti João Almeida. Si le Portugais a pu reprendre quelques secondes au Belge, l'Espagnol n'a pas été en mesure de distancer le porteur du maillot rouge. Remco Evenepoel conserve ainsi un peu plus de deux minutes d'avance sur son plus proche poursuivant Enric Mas quand Juan Ayuso est quasiment à cinq minutes.

CYCLISME / VUELTA 2022
17eme étape - Aracena-Monastère de Tentudia (162,3km) - Mercredi 7 septembre 2022
1- Rigoberto Uran (COL/EF Education-Easypost) en 3h42'28''
2- Quentin Pacher (FRA/Groupama-FDJ) mt
3- Jesus Herrada (ESP/Cofidis) à 2''
4- Marc Soler (ESP/UAE Team Emirates) à 15''
5- Kenny Elissonde (FRA/Trek-Segafredo) à 26''
6- Clément Champoussin (FRA/AG2R-Citroën) à 29''
7- Alessandro de Marchi (ITA/Israel-Premier Tech) à 46''
8- Bob Jungels (LUX/AG2R-Citroën) à 55''
9- Elie Gesbert (FRA/Arkéa-Samsic) à 1'09''
10- Lawson Craddock (USA/BikeExchange-Jayco) à 1'30''
...

Classement général après 17 étapes (sur 21)
1- Remco Evenepoel (BEL/Quick-Step Alpha Vinyl) en 65h14'05''
2- Enric Mas (ESP/Movistar) à 2'01''
3- Juan Ayuso (ESP/UAE Team Emirates) à 4'51''
4- Carlos Rodriguez (ESP/Ineos Grenadiers) à 5'20''
5- Miguel Angel Lopez (COL/Astana Qazaqstan) à 5'33''
6- João Almeida (POR/UAE Team Emirates) à 6'51''
7- Thymen Arensman (PBS/DSM) à 7'46''
8- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 9'11''
9- Rigoberto Uran (COL/EF Education-Easypost) à 9'33''
10- Jai Hindley (AUS/Bora-Hansgrohe) à 11'40''
...
21- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 44'37''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.