Paris 2024 : Alaphilippe affiche ses ambitions

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 10 juillet 2024 à 23h00

Ce mercredi, dans l'émission Mon Paris Olympique sur Eurosport, Julian Alaphilippe s'est exprimé sur ses ambitions pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Julian Alaphilippe n'a pas l'intention de se cacher. Ce mercredi, le Français, actuellement en stage dans les Dolomites, était l'invité de l'émission Mon Paris Olympique sur Eurosport. Le coureur sait d'ores et déjà qu'il sera de la partie pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, qui auront lieu entre le vendredi 26 juillet et le dimanche 11 août prochains. En effet, c'est ce lundi que Thomas Voeckler, sélectionneur de cette équipe de France, a annoncé les noms des coureurs retenus pour ce prestigieux événement. Alaphilippe fait partie, sans grande surprise, des quatre heureux élus, aux côtés de Kevin Vauquelin, Christophe Laporte et Valentin Madouas. Le Tricolore, qui n'a pas caché son impatience à l'idée d'en découdre, a visiblement très envie de jouer les premiers rôles, sur cette future course en ligne olympique, programmée le samedi 3 août prochain, avec un tracé fait pour un sprinteur voire pour un puncheur comme lui : "On a une superbe équipe pour la course, avec un parcours usant qui peut être spectaculaire. La mission est d'aller chercher le meilleur résultat possible et pourquoi pas une médaille. Et pourquoi pas la plus belle ? Il ne faut pas sous-estimer les adversaires mais y aller avec de l'ambition."

Alaphilippe voudra effacer la déception de Rio

Le Français a une revanche personnelle à prendre, concernant les Jeux Olympiques. En effet, il y a huit ans, lors de l'édition 2016 de Rio de Janeiro au Brésil, le Tricolore avait très longtemps été dans le coup pour la victoire finale, voire même pour le podium. Finalement, Alaphilippe avait vu ses rêves être brisés après une chute. A l'arrivée, le pensionnaire de l'équipe cycliste belge Soudal Quick-Step avait dû se contenter d'une très douloureuse quatrième place finale. Cette déception avait ensuite été effacée après ses deux titres mondiaux décrochés en 2020 puis en 2021. Dans son palmarès, le Français a gagné partout, ou presque, mais il lui manque donc toujours cette fameuse médaille olympique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.