Mondiaux sur piste : Les Bleus chutent d'entrée en vitesse comme en poursuite !

Mondiaux sur piste : Les Bleus chutent d'entrée en vitesse comme en poursuite !©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 13 octobre 2022 à 08h33

Au même titre que les équipes de France hommes et femmes sur la vitesse, les Bleus se sont fait sortir d'entrée lundi soir à Saint-Quentin-en-Yvelines en en poursuite lors des Mondiaux sur piste.



Départ raté pour les Bleus à Saint-Quentin-en-Yvelines. Ces Mondiaux de cyclisme sur piste qui se disputent à domicile et ont débuté lundi ont bien mal démarré pour l'équipe de France. Après avoir chuté d'entrée sur l'épreuve de la vitesse, les Tricolores ont en effet mordu également la poussière dès leurs débuts sur la poursuite. Sur cette même piste où se dérouleront dans deux ans les Jeux Olympiques de Paris 2024, Quentin Lafargue, Valentin Tabellion et Corentin Ermenault et Benjamin Thomas, laissé au repos au premier tour, mais venu prêter main forte aux Bleus ensuite, n'ont pas pu faire mieux que Timmy Gillion, Sébastien Vigier et Rayan Helal, médaillés d'argent un an plus tôt à Roubaix, troisièmes des Jeux de Tokyo et tombés de haut eux aussi mardi à Saint-Quentin-en-Yvelines. Le quatuor français aligné sur la poursuite a dû se contenter du sixième temps, avec un chrono de 3'50"681. Le problème, c'est que cette sixième place est intervenue alors que seules huit équipes étaient en lice.

Et dire que Gillion, Vigier et Helal espéraient au moins l'argent...

La France, reléguée à près de deux secondes de l'Australie, quatrième, n'a donc même pas pu se consoler avec un billet pour la petite finale et l'espoir de décrocher la médaille de bronze. Le trio Gillion-Vigier-Helal ne s'imaginait pas lui non plus vivre une telle désillusion à deux ans des Jeux. Les médaillés de bronze des derniers JO n'avaient d'ailleurs pas cacher qu'ils visaient au moins l'argent et cette deuxième place, qui leur avait déjà permis de monter sur le podium à Roubaix lors des derniers Mondiaux. Malheureusement pour eux, nos trois leaders sur la vitesse ont buté sur l'Allemagne, et ce dès les quarts de finale de la spécialité. Les Allemands ont ensuite déchantés à leur tour, face à la Grande-Bretagne lors de la petite finale. Quant à la victoire finale, elle est revenue à l'Australie, victorieuse des Pays-Bas pour l'or. Les Bleus en étaient bien loin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.