Limoges : La présidente annonce l'arrivée d'un nouvel actionnaire

A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le lundi 04 mars 2024 à 17h07

En proie à des problèmes financiers, le CSP Limoges va accueillir prochainement un nouvel actionnaire national, a fait savoir la présidente du conseil de surveillance Céline Forte.

Le CSP Limoges est actuellement 13eme de Betclic Elite, avec une victoire d'avance sur le premier non-relégable, Blois, et si cela ne va pas très bien sur le parquet, cela va encore moins bien dans les finances du club. Mi-février, le parquet de Limoges a en effet ouvert une enquête sur les comptes du club, nouvel épisode d'une saison galère, qui a déjà vu le CSP perdre deux victoires sur tapis vert en raison d'un "manque de sincérité dans les comptes" présentés à la DNCG. Mais ce lundi, la présidente du conseil de surveillance Céline Forte, veuve de l'ancien joueur et dirigeant du club, Frédéric Forte, annonce dans un communiqué une bonne nouvelle aux supporters.

Une annonce dans les prochaines semaines

"Dans notre quête de compétitivité, et dans la poursuite de la trajectoire entamée en juin dernier, j'ai pris la décision d'ouvrir une nouvelle fois le capital, écrit la dirigeante. Nous travaillons depuis plusieurs mois maintenant afin d'attirer de nouveaux investisseurs, déterminés à propulser notre équipe vers de nouveaux sommets. Ce que je peux vous garantir, à ce jour, c'est que ce nouvel actionnaire national accompagné par un groupe d'acteurs locaux entreront non seulement au capital de manière significative mais apporteront également un soutien financier durable sous la forme d'un partenariat chaque saison. L'annonce officielle de ces changements stratégiques aura lieu dans les prochaines semaines. En attendant, en cette période cruciale, j'appelle chacun d'entre nous à faire preuve d'unité et de solidarité envers notre équipe. Faisons front commun, de manière constructive et positive. C'est dans cette union sacrée que réside notre force. Plus que jamais, soyons unis derrière nos joueurs afin d'assurer notre place dans l'élite la saison prochaine." De quoi calmer les Ultras, qui ont récemment déployé des banderoles "c'est pas bientôt fini votre cirque ?" ou encore "direction démission" ? Réponse samedi contre un autre club en difficulté financière (et quasiment relégué), Boulogne-Levallois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.