F1 : Un troisième Grand Prix aux Etats-Unis d'ici 2023 ou 2024 ?

F1 : Un troisième Grand Prix aux Etats-Unis d'ici 2023 ou 2024 ?©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 29 janvier 2022 à 15h35

Alors que la F1 comptera dès cette année deux courses aux Etats-Unis, une troisième pourrait être ajoutée au calendrier dès 2023 ou 2024. Des discussions seraient déjà en cours avec Las Vegas.

Entre la F1 et Las Vegas, l'histoire serait-elle véritablement terminée ? En 1981 et 1982, la discipline avait proposé un Grand Prix disputé entre les murs sur les parkings du Caesar's Palace. Mais, après les succès d'Alan Jones et Michele Alboreto, l'initiative a pris fin en raison d'un manque de popularité auprès des pilotes et du public. Toutefois, alors que Miami va rejoindre cette année le calendrier avec un circuit installé autour du Hard Rock Stadium pour une deuxième étape aux Etats-Unis, les patrons de la F1 gardent en tête l'idée d'avoir au moins trois Grands Prix sur le territoire américain. La perspective d'une course disputée de nuit sur un circuit urbain empruntant une partie du célèbre Strip de « Sin City » fait son chemin et, selon les informations du Sports Business Journal, les discussions ont d'ores-et-déjà été entamées.


Les discussions trop peu avancées pour 2023 ?

En effet, les équipes de Stefano Domenicali ont déjà visité à plusieurs reprises la ville la plus connue du Nevada et ont notamment rencontré le Gouverneur de l'Etat Steve Sisolak ainsi que la municipalité de Las Vegas et d'autres autorités locales afin d'échanger sur la viabilité d'un tel projet. Ceci fait suite à la visite d'une délégation à l'occasion du dernier Grand Prix des Etats-Unis, organisé au Circuit des Amériques d'Austin en octobre dernier. Toutefois, ces discussions n'ont pas encore abordé la question de la promotion de l'événement, qui sera dans les mains de la franchise NFL des Miami Dolphins dans le cas du Grand Prix de Miami. Alors que l'ambition de la F1 est d'ajouter une course dans les rues de Las Vegas dès la saison 2023, l'avancée timide des négociations pourrait retarder le projet d'un an alors que la discipline veut tirer le maximum d'une popularité grandissante aux Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.