F1 : Masi démis de ses fonctions de directeur de course

F1 : Masi démis de ses fonctions de directeur de course©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 17 février 2022 à 14h50

Dans l'oeil du cyclone depuis le Grand Prix d'Abu Dhabi ayant sacré Max Verstappen pour la première fois de sa vie, Michael Masi n'est plus le directeur de course en F1. L'Australien a été démis de ses fonctions ce jeudi.


Michael Masi (44 ans) n'a pas résisté au "Abu Dhabigate". Fortement controversé depuis ce Grand Prix d'Abu Dhabi, ultime manche de la saison dernière, qui avait déclenché une vive polémique en plus de sacrer Max Verstappen pour la première fois de sa carrière, l'Australien n'est plus directeur de course en F1. Masi a été démis des fonctions et écarté de la direction de la catégorie reine, a annoncé ce jeudi le nouveau président de la FIA Mohammed Ben Sulayem, précisant au passage que Masi serait remplacé dans son costume de directeur de course par un tandem composé du Portugais Eduardo Freitas, directeur de course lui aussi mais en WEC (endurance), et de Niels Wittich, qui occupe également le même poste mais en DTM. Les deux hommes officieront en alternance, avec l'aide d'Herbie Blash dans le rôle de conseiller principal permanent. « Michael Masi qui a accompli une tâche complexe pendant trois saisons va se voir proposer de nouvelles attributions au sein de la FIA », a expliqué Ben Sulayem, précisant « que sans arbitre il n'y a pas de sport et sans le respect des arbitres il n'y a pas non plus de sport. »

Masi avait fait reprendre la course, sans les retardataires

Et en F1, il n'y aura plus de Masi. En tout cas, jusqu'à nouvel ordre. Le natif de Sydney a payé au prix fort de ne pas avoir voulu que la saison s'achève derrière la voiture de sécurité, entrée en piste suite à l'accident de Nicholas Latifi. Après une longue réflexion, Masi avait décidé non seulement de faire reprendre la course, mais de le faire de surcroît en ayant écarté auparavant les retardataires se trouvant entre Verstappen et Hamilton. Une manœuvre qui a amené à une enquête de la FIA et avait causé la perte du titre pour le Britannique, dont l'écurie Mercedes avait immédiatement porté réclamation après-coup sans être entendue pour autant. Après-coup, Masi y a laissé son poste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.