Enceinte, elle signe un temps canon

Enceinte, elle signe un temps canon©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 09 janvier 2023 à 13h17

Double championne d'Europe du 3 000 m steeple, l'Allemande Gesa Krause, enceinte de 5 mois, a remporté un 5 km de l'autre côté du Rhin à une allure soutenue. Et elle a ensuite dû se justifier.



Face à la grossesse, les sportives de haut-niveau ne sont pas toutes égales. Amel Majri, la première footballeuse professionnelle française à annoncer sa grossesse durant sa carrière, a ainsi voulu jouer le plus longtemps possible, mais une grave blessure l'en a empêchée. En biathlon, Justine Braisaz-Bouchet a elle dû déclarer forfait pour la saison, alors que la tenniswoman allemande Angelique Kerber a été contrainte de renoncer au dernier US Open. Et c'est aujourd'hui l'athlète allemande Gesa Krause qui fait parler d'elle en raison de sa grossesse. Car elle a réussi à remporter une course de 5 kilomètres dans sa ville de Trèves, une ancienne colonie romaine située non loin de la frontière luxembourgeoise, avec un temps plus que respectable (17 minutes 31 secondes) et ce alors qu'elle est enceinte de 5 mois !

Une dernière course pour la double championne d'Europe du 3 000 m steeple (2016 et 2018), qui va maintenant profiter d'un repos bien mérité avant la naissance de son premier enfant. "Pour moi c'était la dernière compétition pour les prochains mois. Je n'aurais pas pu souhaiter une meilleure fin d'année. Merci Trèves, c'était une fête et c'était un plaisir sans fin", a-t-elle écrit sur Instagram. Sauf que l'athlète de 30 ans a ensuite dû faire face à de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux, où on lui reproche entre autres d'être "irresponsable" et de "mettre en danger" la vie de son futur enfant... Ce à quoi elle a répondu dans un entretien avec DW Sport. "Je ne suis pas malade, je suis enceinte. Je ne m'attendais pas à pouvoir courir aussi vite à la 22e semaine de ma grossesse. Cela me rend fière et heureuse. Courir de plus longues distances est devenu plus difficile, surtout pour le bassin et les articulations, qui commencent déjà à ressentir le poids du ventre. Mais j'adore courir et je pense qu'il y a moyen de combiner les deux", a-t-elle ainsi expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.