Biathlon - Mondiaux juniors : Doublé pour Emilien Claude, le troisième frère

Biathlon - Mondiaux juniors : Doublé pour Emilien Claude, le troisième frère©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mercredi 03 mars 2021 à 17h36

Dans la famille Claude, on demande le plus petit frère Emilien, double champion du monde juniors depuis mercredi. Suivant les traces de ses aînés Florent et Fabien, le jeune Français perpétue une histoire pleine d'émotion.



Les Français ont raflé l'or et l'argent sur la poursuite des Mondiaux juniors de biathlon, avec la victoire d'Emilien Claude devant Eric Perrot. "C'est vraiment bien, c'était une super course, savoure le vainqueur du jour. J'étais toujours devant, mais c'était très serré, vraiment une belle bataille dans le dernier tour qui a été difficile jusqu'au bout. Derrière, ça a poussé fort dans la première moitié de la boucle... Je suis vraiment content que ça ne soit pas revenu, car à la fin je n'en pouvais plus ! Les bras et les jambes brûlaient, c'était très dur. C'est un soulagement, je suis content de voir mon compatriote résister aussi."

"Il ne faut pas banaliser"

La razzia continue pour Emilien Claude, déjà vainqueur du sprint mardi et qui avait pris la médaille de bronze lors de l'individuelle, qui ouvrait le programme dimanche à Obertilliach (en Autriche). Il reste encore un relais samedi pour clôturer la semaine de compétition. La fratrie Claude confirme donc ses prédispositions exceptionnelles, puisque Emilien n'est autre que le petit frère de Fabien et Florent (le deuxième ayant la particularité de représenter la Belgique), respectivement âgés de 26 et 29 ans alors qu'Emilien affiche 21 printemps. Un magnifique hommage à leur père Gilles, disparu l'année dernière dans un tragique accident de motoneige au Québec. Fabien Claude avait déjà été sacré double champion du monde juniors, mais il s'agissait alors de deux titres en deux ans (2013 et 2014).


Le mois dernier, Emilien évoquait déjà la fierté certaine de sa maman de voir ses trois fils ensemble en Coupe du Monde, dans une interview accordée à Nordic Magazine : "Plus les années passent, moins on se rend compte. Quand j'étais tout petit et que Florent était sélectionné en équipe de France juniors, je croyais que c'était l'équipe de France de foot, tellement on sautait partout. On est tous les trois en Coupe du Monde, il ne faut pas banaliser la chose car c'est quelque chose de grand."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.