Stade Français : Latu s'endort alcoolisé au volant et percute plusieurs voitures

Stade Français : Latu s'endort alcoolisé au volant et percute plusieurs voitures©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 29 mars 2021 à 22h54

La scène aurait pu être dramatique... Tolu Latu, le talonneur du Stade Français, a été arrêté en état d'ébriété sur la route après avoir touché d'autres véhicules. Une malheureuse récidive pour un joueur solide, à tous points de vue.



Tolu Latu, le talonneur du Stade Français, s'est endormi en fort état d'ébriété au volant de sa voiture dimanche après-midi, dans les rues de Paris. D'après les informations de RTL, il est rentré dans cinq autres véhicules stationnés, mais les dégâts ne sont restés que matériels. Ce n'est malheureusement pas une première pour l'international australien, qui s'était déjà signalé de cette manière il y a deux ans, dans son pays. Alors qu'il évoluait aux Waratahs, Latu avait également été retrouvé endormi à un feu rouge, là encore sous une emprise importante d'alcool. Cette fois, la voiture avait même poursuivi son chemin, ce qui avait contraint des piétons à monter dans le véhicule afin de le stopper, comme le rappelle RMC Sport.

"Préalablement à toute sanction éventuelle et afin de faire toute la lumière sur les circonstances dans lesquelles s'est déroulé l'accident, le joueur va être reçu par la direction", écrit pour le moment le Stade Français, laconique, sur le site du club. Le joueur d'origine tongienne, talonneur titulaire de l'Australie lors du Mondial 2019 (deux essais en quatre titularisations), est un cadre de l'équipe parisienne, puisqu'il a été titularisé à quinze reprises cette saison en Top 14 - sur ses 18 matchs au total, et 20 rencontres pour le Stade Français qui occupe la neuvième place. Il a même inscrit cinq essais, soit d'ores et déjà son meilleur score sur une saison, ce qui fait de lui le troisième meilleur marqueur du club. A 28 ans, c'est aussi la première fois qu'il dépasse les 1 000 minutes de jeu lors d'un exercice plein.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.