Springboks : Des joueurs positifs à la cocaïne ?

Springboks : Des joueurs positifs à la cocaïne ?©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le dimanche 18 septembre 2022 à 18h19

Secoués cette semaine par une affaire extra-sportive, les Springboks l'ont également été par une autre affaire. Plusieurs joueurs de la sélection sont accusés d'avoir consommé de la cocaïne.



Décidément, l'actualité gravitant autour de l'équipe nationale de rugby d'Afrique du Sud est particulièrement riche ces derniers temps. Sur le plan sportif d'abord. Opposés à l'Argentine ce samedi au stade José Amalfitani, les Springboks sont sortis victorieux de ce duel (20-36), comptant pour la 5eme journée du Rugby Championship. Au bénéfice du bonus offensif arraché dans la dernière minute, les "Sud-Af" ont rejoint les All Blacks en tête du classement (14 points) et demeurent plus que jamais en lice pour s'adjuger le tournoi. Samedi prochain au Kings Park Stadium de Durban, la nation arc-en-ciel recevra les Pumas (coup d'envoi à 17h05) et surveillera de près le match entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie à l'Eden Park d'Auckland dans la matinée (coup d'envoi à 9h).


Cependant, en préambule de cette victoire sud-africaine en terre argentine, le groupe des champions du monde a été sérieusement ébranlé. D'abord par l'affaire Jantjes. Accusé d'avoir entretenu une relation adultère avec la diététicienne de la sélection, le demi d'ouverture passé par la Section Paloise a été renvoyé afin de ne pas perturber la préparation du groupe. Cela n'a toutefois pas empêché une autre affaire de sortir. Et de polluer l'horizon des Springboks. Selon un hebdomadaire national, Rapport, le verdict de plusieurs tests de joueurs sud-africains serait sans équivoque et décèlerait une consommation de cocaïne. Des accusations graves auxquelles le sélectionneur Jacques Nienaber a réagi suite au succès des siens ce samedi.

"Je suis littéralement stupéfait que de telles allégations puissent être portées contre cette équipe. Je pense que leur timing était sciemment prémédité" a alors commenté le patron des Boks, blâmant une tentative de déstabilisation. En ce sens, son capitaine Siya Kolisi a pour sa part admis que ses troupes ont vécu "une semaine difficile" : "Nous les joueurs, nous lisons évidemment un peu ce que tout le monde écrit et c'est dur. Certains joueurs peuvent s'en accommoder, pour d'autres, c'est plus difficile" a confessé le 3eme ligne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.