WTA - Rome : Swiatek élimine Keys sur le même score qu'à Madrid

A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 14 mai 2024 à 15h58

Comme à Madrid il y a deux semaines, Iga Swiatek a battu Madison Keys sur le score de 6-1, 6-3 et s'est qualifiée pour les demi-finales du WTA 1000 de Rome.

Il arrive régulièrement que deux adversaires se retrouvent lors de deux tournois consécutifs, mais il est plus rare que le deuxième match se termine sur le même score que le premier. C'est pourtant ce qu'ont réussi Iga Swiatek et Madison Keys à Rome. Il y a douze jours, la Polonaise et l'Américaine s'étaient affrontées en demi-finale à Madrid, et la n°1 mondiale l'avait emporté 6-1, 6-3 en 1h10. Ce mardi, en quarts de finale dans la capitale italienne, Swiatek a remis ça, s'imposant 6-1, 6-3 en 1h16 contre la n°16 mondiale. Sur la lancée de ses neufs victoires d'affilée, la Polonaise en a ajouté une dixième, et verra donc le dernier carré à Rome pour la troisième fois de sa carrière. Auteure de 75% de premières balles, la triple gagnante de Roland-Garros a pourtant dû défendre dix balles de break. Mais elle les a toutes sauvées. Après un break dès le premier jeu, elle a sauvé trois balles de 1-1, puis a signé un nouveau break à 3-1, et un autre à 5-1 pour remporter le premier set.

Swiatek attend Gauff ou Zheng

Dans le deuxième, Keys a manqué deux balles de break d'entrée, et c'est finalement elle qui a cédé son service en premier, à 2-1. L'Américaine a ensuite manqué quatre balles de débreak à 3-1, puis une autre à 4-2. Et à 5-3, Iga Swiatek a conclu ce match sur un jeu blanc, et la voici donc en demi-finale, où l'attend Coco Gauff ou Qinwen Zheng, qui s'affrontent dans la soirée. Il s'agit déjà de la sixième demi-finale cette saison de la Polonaise, qui a seulement manqué le dernier carré à l'Open d'Australie et à Miami. Contrainte à l'abandon en quarts de finale l'an passé à Rome, la n°1 mondiale accentue un peu plus son avance au classement WTA, avec plus de 3300 points d'avance sur Aryna Sabalenka, qui sera opposée à Jelena Ostapenko mercredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.