Mourad Boudjellal, un sacré chambreur

Mourad Boudjellal, un sacré chambreur
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 02 mai 2016 à 14h30

La petite virée à Las Vegas de certains joueurs du PSG et du pilier du Racing 92 n'en finit plus de faire jaser. Habitué des sorties fracassantes, Mourad Boudjellal n'a pas pu s'empêcher d'y mettre son grain de sel.

Le président du RCT a décidé de frapper fort samedi avant la réception du Stade Toulousain. Les spectateurs de l'Allianz Riviera de Nice ont eu la surprise de découvrir sur l'écran géant du stade l'affiche du film "Very Bad Trip" quelque peu retravaillée. En effet, les acteurs avaient été remplacés par les têtes d'Ibrahimovic, Pastore et Castrogiovanni, accompagné du message : "Ils sont venus, ils ont bu, ils ne se souviennent plus", en référence à leur escapade dans la ville du péché. Un peu plus tôt dans la semaine, Mourad Boudjellal avait déjà commenté le comportement du pilier du Racing 92 et ancien Toulonnais. "C'est un bon vivant. Je me souviens que dès que les établissements de plage ouvraient, on trouvait une collection de photos sur Facebook, en bord de plage, avec des bouteilles de rosé... Il connaît mieux Saint-Tropez que moi !", avait alors confié Boudjellal à L'Équipe.



Mourad Boudjellal est un habitué des petites plaisanteries. En 2013, à l'occasion de la journée de la femme, le président du RCT avait affichait dans son stade une photo de Dominique Strauss-Kahn, accompagnée du message "Bonne fête à toutes".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU