Van der Poel, l'as du vélo

Van der Poel, l'as du vélo©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le samedi 24 juillet 2021 à 14h56

Cycliste ô combien talentueux, Mathieu Van der Poel tentera de décrocher l'or olympique ce lundi en Cross Country. Le Néerlandais sera le grand favori de l'épreuve.


Vainqueur d'étape et porteur du maillot jaune lors du dernier Tour de France durant six jours, Mathieu Van der Poel avait alors quitté la compétition à la veille de la 9eme étape. "J'ai eu une semaine fantastique sur le Tour, c'était incroyable, davantage que ce que j'avais pu espérer. Je n'ai plus rien à prouver maintenant" avait alors déclaré le coureur d'Alpecin-Fenix, tout heureux de ses exploits. Mais encore plus enthousiaste au moment d'aborder sa préparation pour les Jeux de Tokyo. "On a pris la décision ce matin, c'était la meilleure chose à faire pour Tokyo (...)Les Jeux olympiques sont un but depuis quatre ans déjà pour moi."

Doué de la course à vélo, il le tient certainement de sa filiation, lui le petit-fils de Raymond Poulidor. Et pas seulement sur route car c'est en Cross Country qu'il sera engagé pour décrocher la médaille d'or au Japon. D'où sa volonté de s'éclipser prématurément du Tour le 4 juillet dernier. "Le passage du vélo de route au VTT a demandé un certain temps d'adaptation, comme c'est toujours le cas" s'est exprimé le coureur néerlandais cette semaine. Aussitôt loin des routes du Tour, il a enfourché une nouvelle machine pour préparer en un temps éclair sa préparation, chez lui près d'Anvers.

Dans la forme de sa vie !

En forme olympique, "MVP" a multiplié les victoires depuis un an. Vainqueur du Tour des Flandres et du Tour du Benelux en 2020, il n'est pas en reste cette année avec notamment la victoire aux Strade Bianche devant Julian Alaphilippe. Par ailleurs, il a remporté une étape du Tour des Emirats Arabes Unis, deux étapes du Tirreno-Adriatico ainsi que deux autres sur le Tour de Suisse. Et le VTT dans tout ça ? Le 9 mai dernier, lors de la 7eme manche de la Coupe du Monde de la discipline à Albstadt, il s'était emparé de la 7eme place.

Son sélectionneur, Gerben de Knegt, impuissant, regrettait qu'il ne participe pas à davantage de compétitions. Il s'est néanmoins satisfait du retrait précoce de son coureur lors du Tour de France après la première semaine. Il a également dû apprécier le professionnalisme et l'ambition de son poulain: "J'ai prévu de faire une reconnaissance du parcours dans les deux jours précédant la course XCO. L'objectif est toujours le même : gagner une médaille." Il sera bien évidemment le grand favori à Tokyo ce lundi (8h heure française). Les Pays-Bas comptent énormément sur cet as du vélo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.