Dopage : L'avocat de Rodchenkov critique envers le TAS

Dopage : L'avocat de Rodchenkov critique envers le TAS©Media365

Mathieu WARNIER : publié le vendredi 18 décembre 2020 à 09h00

Alors que le Tribunal Arbitral du Sport a réduit de quatre à deux ans la suspension de la Russie de toute compétition internationale, l'avocat de l'ancien directeur du laboratoire de Moscou Grigory Rodchenkov n'a pas manqué de critiquer cette décision.



Le Tribunal Arbitral du Sport n'est pas allé dans le sens de l'Agence Mondiale Antidopage. Faisant suite aux nombreuses violations du Code Mondial Antidopage, la Russie avait été bannie des compétitions internationales pour quatre ans par l'AMA. Mais le TAS, dans une décision rendue ce jeudi, a ramené cette sanction à deux ans, privant la bannière russe des Jeux Olympiques de Tokyo et de Pékin alors que la sanction initiale devait s'appliquer jusqu'aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. Une décision qui, si elle a été évidemment bien reçue du côté de Moscou, l'a beaucoup moins été aux Etats-Unis, où l'ancien directeur du laboratoire de la capitale russe et principal lanceur d'alerte à l'encontre de la Russie Grigory Rodchenkov a trouvé refuge. Son avocat Jim Walden a assuré que cette sanction limitée à deux ans était « absurde et imméritée » et que le TAS avait fait fi des « preuves accablantes de corruption, de fraude au dopage et d'obstruction de la justice ».

Le TAS « incapable » selon l'avocat de Rodchenkov

L'avocat de Grigory Rodchenkov s'est ensuite lancé dans une tirade à l'encontre du TAS qui, selon lui, « a de nouveau montré qu'il n'était pas disposé et qu'il était incapable de traiter de manière significative la criminalité systématique et de longue date de la Russie ». Face à ce constat, Jim Walden a mis en avant la récente loi adoptée par le Congrès américain, baptisée « Rodchenkov Act » qui va permettre à la justice des Etats-Unis de poursuivre les personnes impliquées dans des scandales de dopage à l'échelle internationale. « Que les millions de sportifs propres qui ont été et qui seront victimes des tricheries des sportifs russes sales à la suite de la décision du jour n'oublient pas qu'il y a une force nouvelle, a déclaré l'avocat dans des propos recueillis par l'AFP. Le Rodchenkov Act donne maintenant au département de la justice le pouvoir d'intervenir pour combler le vide laissé par le TAS, qui banalise systématiquement la corruption de longue date et profondément enracinée de la Fédération de Russie. » Une loi qui fait déjà des vagues au sein même de l'AMA, régulièrement critiquée pour l'absence d'ampleur de ses sanctions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.