OM : Tudor arrive

OM : Tudor arrive©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le samedi 02 juillet 2022 à 15h52

Au lendemain du départ de Jorge Sampaoli de l'Olympique de Marseille, Pablo Longoria a déjà trouvé un accord avec le successeur de l'Argentin, le Croate Igor Tudor.



Moins de 24 heures après le départ surprenant de Jorge Sampaoli du banc de l'Olympique de Marseille, le club aurait d'ores et déjà trouvé un accord avec le successeur de l'Argentin d'après La Provence. Marcelino, Roberto De Zerbi ou encore Julien Stéphan sont des noms qui ont été évoqués sitôt la nouvelle tombée. Cependant, c'est bel et bien le choix premier du président qui a été retenu, à savoir Igor Tudor.

L'ancien défenseur de la Juventus Turin officiait la saison passée sur le banc de l'Hellas Vérone. Une formation qu'il a guidée au 9eme rang de la Serie A avec notamment sous ses ordres l'ancien Niçois Adrien Tameze au milieu de terrain. Adepte d'un schéma tactique en 3-4-2-1 avec Giovanni Simeone en pointe durant l'exercice écoulé, Igor Tudor n'a jamais troqué son dispositif, ni sa philosophie de jeu emballante, faisant fi des adversaires se présentant face à lui.

Un entraîneur moyennement aguerri

C'est d'ailleurs pour cette "philosophie" de jeu bien trempée que Pablo Longoria a jeté son dévolu sur le technicien croate. Avant son expérience dans le nord de l'Italie à Vérone, et en tant qu'adjoint à la Juventus l'année précédente, il a connu plusieurs expériences au haut niveau. Il a été lancé dans le grand bain au pays, à l'Hadjuk Split en 2012, avant de prendre la direction du PAOK Salonique puis de la Turquie où il a dirigé Karabükspor et Galatasaray avant d'effectuer ses premiers pas en Serie A, à l'Udinese, puis une nouvelle pige à Split en Croatie.

En tant que joueur, Igor Tudor avait participé à l'épopée historique de la Croatie lors de la Coupe du monde 1998. Les "Valtreni" avaient terminé 3eme, éliminés en demi-finale par les Bleus et le fameux doublé de Lilian Thuram malgré l'ouverture du score de Davor Suker. L'ancien défenseur central figurait sur le banc mais il n'avait pas pris part à ce match. En club, c'est sous la tunique turinoise qu'il a conquis les deux titres de champions d'Italie garnissant son palmarès (2002 et 2003).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.