Euro 2024 : Quelles sont les nations les mieux loties suite au tirage ?

Euro 2024 : Quelles sont les nations les mieux loties suite au tirage ? ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 03 décembre 2023 à 12h51

Le tirage au sort de l'Euro 2024 a eu lieu samedi à Hambourg. On sait désormais qui est le mieux loti a priori.



On en sait bien davantage sur les contours de l'Euro 2024 dont le tirage au sort a été effectué samedi à Hambourg, en Allemagne, nation organisatrice du 14 juin au 14 juillet. L'équipe de France est fixée et peut s'estimer plutôt satisfaite, même s'il faut évidemment toujours se méfier (se souvenir aussi de l'élimination contre la Suisse en 2021...), avec un groupe en compagnie des Pays-Bas, de l'Autriche et d'un barragiste (Pologne, pays de Galles, Finlande ou Estonie).

Avec la compétition disputée à domicile, l'Allemagne peut également s'estimer bien lotie. La Mannschaft de Julian Nagelsmann a hérité d'une poule avec l'Ecosse, la Hongrie et la Suisse dans le groupe A. Même si elle est actuellement en difficulté au sortir d'une 2023 très compliquée avec 6 défaites et seulement 3 victoires, la formation allemande devrait pouvoir sortir de sa poule, poussée par ses supporters à la maison. Les 8emes de finale s'élanceront le samedi 29 juin avec l'Allemagne qui devrait logiquement continuer sa route à Berlin ou Dortmund.

L'Allemagne, la Belgique et le Portugal bien lotis

Eliminée en quarts de finale il y a deux ans durant l'Euro 2021 (par l'Italie, 1-2), la Belgique devrait également s'en sortir dans la phase initiale de la compétition puisqu'elle affrontera la Roumanie, la Slovaquie et l'une des équipes de la voie B des barrages (Israël, Ukraine, Islande ou Bosnie-Herzégovine). S'ils évoluent à leur niveau, ça devrait passer pour les partenaires de Romelu Lukaku (meilleur buteur des éliminatoires avec 14 buts), Jérémy Doku, Loïs Openda, Leandro Trossard et Arthur Theate. Le Portugal de Cristiano Ronaldo, lauréat en 2016 au Stade de France (1-0 contre les Bleus...), a aussi des chances raisonnables d'espérer franchir le premier tour sans encombre avec une poule comprenant la Turquie, la République tchèque et un vainqueur de barrage de la voie C (la Géorgie, le Luxembourg, la Grèce ou le Kazakhstan).

Et on le sait maintenant, ce sera plus compliqué pour le dernier vainqueur de la compétition, l'Italie , qui devra se « coltiner » l'Espagne, la Croatie et l'Albanie dans le groupe B, sans doute le plus relevé du tournoi. L'Angleterre, elle, devra se méfier de la Serbie de Dragan Stojkovic, de la Slovénie et du Danemark de Kasper Dolberg et Rasmus Hojlund que les Anglais apprennent à connaitre puisqu'il évolue à Manchester United depuis l'été dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.