CM 2023 (U17) : Tout savoir sur la demi-finale France - Mali

CM 2023 (U17) : Tout savoir sur la demi-finale France - Mali ©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 27 novembre 2023 à 22h34

Retrouvez les principales informations (date, heure, diffuseur, parcours de l'adversaire) de la demie du Mondial U17 France - Mali.


Où et quand se déroule le match France - Mali ?

La demi-finale de la Coupe du Monde U17 entre l'équipe de France et le Mali aura lieu mardi à 19h heure locale (13h en France) à Surakarta, au stade Manahan, que les Bleuets connaissent depuis la semaine dernière et leur victoire en quarts de finale face à l'Ouzbékistan (1-0). C'est dans cette même enceinte qu'auront lieu tous les matchs restants, à savoir la première demie Argentine - Allemagne puis bien sûr la finale de samedi.

Quel est le diffuseur de cette rencontre ?

Ce match entre la France et le Mali sera diffusé sur la chaîne L'Equipe à partir de 13h.

Quel est le parcours du Mali ?

Les Maliens étaient favoris de leur quart 100% africain contre le Maroc, et ils n'ont pas déçu (1-0) même si le scénario quasiment identique à celui des Français - un seul but à la 81eme minute, les Bleuets ayant eux marqué à la 83eme - a été plus compliqué que leurs matchs précédents, particulièrement ce 5-0 en huitièmes devant le Mexique. En poules, les Maliens avaient enchaîné un 3-0 contre l'Ouzbékistan, une défaite 1-0 face à l'Espagne et un succès 5-1 contre le Canada. Une attaque de feu qui fait du Mali l'équipe affichant le plus de tirs par match dans la compétition (dix tentatives).

A quoi s'attend l'entraîneur des Bleuets ?

Après le Burkina Faso en poules et le Sénégal en huitièmes, c'est donc un troisième match face à une nation africaine pour l'équipe de France. Le coach Jean-Luc Vannuchi n'a pas attendu de lire le paragraphe précédent pour s'inquiéter : "C'est une équipe athlétique, puissante et rapide, un peu comme le Sénégal. C'est donc un très gros morceau qui nous attend à nouveau. Face au Maroc, le Mali a eu énormément d'opportunités mais ça s'est joué à pas grand-chose, puisque le Maroc peut égaliser dans le temps additionnel. Il va falloir être hyper solides. On a attaqué la récupération sitôt la fin du match contre l'Ouzbékistan, avec des bains froids et des massages. On ne peut pas faire grand-chose, si ce n'est récupérer des forces afin d'être prêts pour ce grand rendez-vous."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.