CM 2022 : La Belgique égale le Brésil

CM 2022 : La Belgique égale le Brésil©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 24 novembre 2022 à 08h45

En dominant difficilement le Canada mercredi (1-0), les Diables ont signé une huitième victoire consécutive en phase de poules du Mondial, ce que seul le Brésil avait réussi à accomplir.



Les Belges ont réussi leur entrée dans ce Mondial qatari. Au niveau du résultat en tout cas. Car si les hommes de Roberto Martinez ont battu le Canada mercredi soir au Stade Ahmad-ben-Ali d'Al Rayyan (1-0), ils ont beaucoup souffert et peuvent dire merci à Thibaut Courtois, qui a détourné un penalty d'Alphonso Davies en début de match, mais aussi à l'arbitre zambien Janny Sikazwe, qui a notamment oublié un autre coup de pied de réparation pour une faute d'Axel Witsel dans la surface. Au final, la deuxième nation au classement FIFA a fini par faire entendre raison à la 41e et prend la tête du groupe F devant la Croatie et le Maroc, qui n'avaient pas réussi à se départager un peu plus tôt (0-0).

Ce succès est aussi le huitième consécutif de la Belgique en phase de poules de la Coupe du monde. Une série entamée lors de l'édition 2002 contre la Russie (3-2), et qui s'est poursuivie en 2014 face à l'Algérie (2-1), de nouveau la Russie (1-0) et la Corée du Sud (1-0), puis, en 2018, contre le Panama (3-0), la Tunisie (5-2) et l'Angleterre (1-0). Dans l'histoire de la compétition, seul un pays avait accompli une telle performance, rapporte Opta : le Brésil, à deux reprises, de 1986 à 1994 puis de 2002 à 2010. Des Brésiliens qui ont remporté à deux reprises le trophée, après la fin de leur première série et au début de la deuxième, ce que les Belges n'ont jamais réussi à faire.

"Notre pire match dans un grand tournoi"

En attendant, ils sont surtout satisfaits de l'avoir emporté, et peu importe la manière. "Sans être vraiment nous-mêmes, on a gagné", a ensuite confié Martinez, après avoir salué cette "belle équipe" canadienne. "Techniquement, c'était notre pire match dans un grand tournoi. Mais il n'est pas si mauvais que cela puisqu'on a finalement gagné. Une victoire quand vous jouez mal, ça n'arrive pas juste par hasard. On a eu un peu de chance, mais on a tenu", a encore lâché le technicien espagnol en conférence de presse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.