CAN : Hakimi délivre le Maroc

CAN : Hakimi délivre le Maroc©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 25 janvier 2022 à 22h00

Le Maroc s'est qualifié mardi soir pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique, en écartant le Malawi (2-1).



Le Maroc disputera les quarts de finale de la CAN. Éliminés dès les 8es lors de la précédente édition, les Lions de l'Atlas ont su cette fois atteindre le top 8 continental. Après un premier tour bien négocié, ils ont dominé le Malawi ce mardi. Un succès face aux Flammes acquis sur le plus petit des écarts (2-1) mais qui ne souffre d'aucune contestation tant les hommes de Vahid Halilhodzic ont été supérieurs à leurs opposants.

Dans ce match, les Marocains ont eu à courir derrière le score après un chef d'œuvre signé de l'avant-centre Gabadinho Mhango (7e). Une frappe lobée de 42 mètres, qui a totalement surpris Bounou. Mais les Lions ont eu le mérite de ne pas se démobiliser après ce coup dur. Ils ont multiplié les assauts jusqu'à réussir à égaliser, avant de porter le coup de grâce en seconde période sur un magnifique coup franc d'Achraf Hakimi.

Hakimi inspire (encore) le Maroc

Déjà buteur dans ce même exercice lors du précédent match, le latéral parisien s'est de nouveau distingué avec un magnifique missile du pied droit, décoché de 25 mètres et qui est allé se loger en pleine lucarne (70e). Un but de toute beauté et précieux qui plus est, puisqu'il offre la qualification aux siens. S'il n'y avait pas eu le poteau pour repousser l'une de ses tentatives durant la première mi-temps, l'ancien intériste se serait même offert un doublé.

Avant que Hakimi ne fasse parler la poudre, c'est Youssef En-Nesyri qui avait scoré en faveur des Marocains. Malheureux sur ses premières tentatives, le sociétaire du FC Séville a fini par égaliser à la 45e d'une reprise de la tête, à la réception d'un service d'Amallah. Inscrit juste avant la pause, ce but a fait un bien fou à l'équipe maghrébine.

Avec 75% de possession et six fois plus de tirs que son opposant du jour (24 contre 4), le Maroc a largement mérité sa victoire dans cette partie. Toujours invaincus dans cette compétition, Sofiane Boufal et consorts font figure de sérieux outsiders. Mais, pour espérer aller encore plus loin dans cette épreuve, ils vont devoir écarter l'Égypte ou la Cote d'Ivoire. Un sacré défi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.