Amateur : Nouvelle agression d'un arbitre dans les Yvelines

Amateur : Nouvelle agression d'un arbitre dans les Yvelines©Media365
A lire aussi

Clément Pédron : publié le lundi 26 octobre 2020 à 15h34

Quinze jours après l'agression d'une arbitre dans l'Oise, un officiel a été de nouveau ciblé, cette fois par un spectateur qui est rentré sur la pelouse.

Cela fait deux en l'espace de quinze jours mais c'est déjà beaucoup trop. Dimanche à l'occasion d'un match de départementale 3 dans les Yvelines, entre Saint-Germain-en-Laye et Sartrouville, un arbitre a été agressé dans l'exercice de ses fonctions. Cette fois, c'est un spectateur qui a été l'auteur du coup. Dans un communiqué publié ce lundi par Jamel Sandjak, le président de la ligue de Paris-Île-de-France de football, il a été notifié que « des actes inadmissibles se sont déroulés sur une rencontre de D3 ce week-end. Un arbitre a été agressé. Ces nouveaux agissements font suite à l'agression de notre jeune arbitre féminine il y a quinze jours. L'ensemble du Comité Directeur se joint à moi pour condamner fermement ces comportements inqualifiables. »

D'après le site Foot Amateur qui a pu consulter la feuille de match informatisée, il est stipulé que le match a été « arrêté pour coup à un officiel à la mi-temps occasionnant une blessure au nez. » Selon les informations du site spécialisé, un spectateur serait entré sur la pelouse du stade de Saint-Germain-en-Laye pour frapper l'officiel qui aurait le nez cassé. Jamel Sandjak a précisé que « ces actes ne resteront pas impunis, rien ne peut les justifier » tout en annonçant que ce cas, qui est loin d'être isolé, sera abordé dès demain (aujourd'hui). La Commission de discipline du District des Yvelines devrait rapidement ouvrir une enquête afin de connaître toutes les circonstances autour de cette affaire ainsi que l'identité de l'agresseur.



Ces faits surviennent quinze jours seulement après une autre agression, celle d'une jeune arbitre de 19 ans, insultée et frappée lors d'un match de jeunes de moins de 18 ans dans le Val d'Oise. Concernant cette affaire, les auteurs ont d'ores et déjà été suspendus par le club avant que la Commission de discipline ne s'attarde sur leurs cas. Le dirigeant pourrait écoper de plusieurs années d'interdiction d'exercice dans le football tout comme le joueur expulsé, auteur d'innombrables insultes envers l'arbitre. La jeune femme devrait elle, porter plainte contre le dirigeant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.