Vieira pointe du doigt un manque de diversité

Vieira pointe du doigt un manque de diversité©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le samedi 15 octobre 2022 à 23h19

Patrick Vieira a jeté un pavé dans la mare ce vendredi, pointant du doigt le manque de diversité au sein des instances dirigeantes du football.



Entraîneur de Crystal Palace depuis juillet 2021, Patrick Vieira a transfiguré cette modeste formation de Premier League. A tel point qu'il a été nommé dans la liste des cinq prétendants au titre de meilleur entraîneur du championnat pour l'exercice écoulé. L'ancienne légende d'Arsenal, au nord de Londres, fait désormais le bonheur d'une formation du sud de la capitale du Royaume-Uni. Son talent et son aura dépassent allègrement les frontières de l'Hexagone et des îles britanniques. Ce n'est donc pas anodin si le grand média américain CNN l'a sollicité cette semaine et durant cette entrevue, l'ancien coach de Nice a dénoncé une dérive du football.


"Lorsque nous allons aux matchs de football, nous voyons cette diversité, j'aimerais voir le même niveau de diversité plus haut. Nous parlons de nos fédérations. Nous ne parlons pas seulement des noirs, mais aussi des femmes. Nous voulons être jugés sur notre qualité" a entre autres évoqué le champion du monde 98. "Les choses changent, mais trop lentement. La question est de savoir s'ils (au sein des instances, ndlr) veulent vraiment faire ces changements." Cette attaque à peine voilée vise entre autres la FIFA et l'UEFA où la mixité n'est pas de mise. Pas plus que la parité d'ailleurs.

"Il est toujours bon que les gens sachent que je suis Africain"

Sur une autre échelle, celle des entraîneurs, la donne n'est pas bien différente. Patrick Vieira est à l'heure actuelle l'unique technicien de couleur opérant en Premier League. "Nous vivons dans une société où la porte reste fermée à cause de la couleur de la peau, ou à cause de votre religion, ou parce que vous êtes une femme. Nous n'avons pas l'opportunité que nous méritons. (...) Il est toujours bon que les gens sachent que je suis Africain et que les gens se rappellent que je suis né en Afrique" a déclaré l'ex-milieu de terrain des Bleus avant de toutefois ajouter une note plus douce: "Je veux donner de l'espoir en montrant aux gens que l'on peut réussir si l'on s'y met."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.