Simon Fourcade frappé par un automobiliste

Simon Fourcade frappé par un automobiliste©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 25 mai 2017 à 19h02

"Coup de gueule pour coup de boule !" Simon Fourcade est furieux. Après s'être fait renverser il y a deux ans à l'entrainement par un automobiliste, le biathlète a cette fois était la cible de la colère de l'un d'entre eux.

Dans un long message publié sur Facebook mercredi, le frère de Martin Fourcade est revenu sur sa mésaventure survenue la veille, alors qu'il s'entrainait en ski-roues.

"Il y a deux ans, presque jour pour jour, je me faisais renverser par un automobiliste qui, par la suite, me menaçait avec une hache pour lui avoir manifesté mon mécontentement d'avoir terminé, par sa faute, dans le bas-côté... Hier, c'est un coup de boule que j'ai pris en pleine tronche pour avoir manifesté mon mécontentement à un automobiliste qui nous a rasés, moi et deux amis, à 30 cm, lors d'une séance de ski-roues, afin de nous faire comprendre qu'on n'avait rien à faire sur SA route !", s'indigne le biathlète.

Sur Facebook, Simon Fourcade détaille longuement l'incident et l'altercation qui a suivi. "Le ton est assez vite monté entre moi et mon nouvel ami et alors que nous discutions tranquillement à grands coups de 'connard', 'tête de nœud' et autres politesses, il m'a décroché un coup de tête, pas très puissant, mais bien placé", raconte-t-il, avant d'inviter les autorités à prendre "des mesures sérieuses et concrètes".

Mercredi, c'est sa collègue, la biathlète Anaïs Chevalier, qui a vécu la même mésaventure. Alors qu'elle s'entrainait à vélo dans le cadre d'un stage avec l'équipe de France, une voiture l'a renversée. Bilan : clavicule fracturée. D'autres sportifs, comme le cycliste Michele Scarponi et le champion de moto GP Nicky Hayden, ont eu beaucoup moins de chance.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU