Paris 2024 : Onesta recadre la ministre des Sports

Paris 2024 : Onesta recadre la ministre des Sports©Panoramic

6Medias, publié le mercredi 25 octobre 2017 à 19h20

Laura Flessel a-t-elle surévalué les ambitions de la délégation tricolore pour les Jeux olympiques de 2024 ? L'ancienne escrimeuse, devenue ministre des Sports, avait dressé un objectif de 80 breloques, en septembre dernier. Une ambition jugée peu réaliste par Claude Onesta.



"Je crois que Laura a déjà oublié la difficulté de gagner une médaille. Ça doit faire du temps.", a-t-il ironisé dans une interview à BFM Sport.

L'ancien sélectionneur des Bleus du handball a rejoint l'équipe de la ministre. Il est chargé de la performance des athlètes tricolores en vue des Jeux olympiques de Paris. "On va d'abord essayer d'imaginer la façon de s'organiser, comment mettre en oeuvre ce qui va permettre d'accompagner de la meilleur façon nos athlètes. C'est le chemin que l'on va construire qui sera à l'origine de l'amélioration des résultats".

Lors de son entretien, Claude Onesta a aussi souligné l'importance du travail sur le long terme prenant en exemple la Grande-Bretagne. "Se fixer d'ores et déjà un nombre de médailles, ça voudrait dire que seules les médailles comptent. On veut qu'il y ait un héritage à l'issue des JO de Paris pour le sport français. On a vu les Anglais réussir les JO de Londres mais être encore plus efficaces à Rio. L'idée est de se positionner sur l'avenir. Bien entendu, il faudra un résultat amélioré à Paris mais on va d'abord essayer de construire le chemin avant d'imaginer l'arrivée".

Pour rappel, lors des précédents JO d'été, à Rio en 2016, les Bleus avaient ramené 42 médailles dans leurs valises, soit le troisième meilleur total de l'histoire du pays : 101 en 1900 et 43 en 2008. Il reste, donc, encore du chemin à parcourir avant d'atteindre l'objectif des 80 médailles.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU