Tour des Flandres : L'heure de Turgis ?

Tour des Flandres : L'heure de Turgis ?©Panoramic, Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le mardi 29 mars 2022 à 10h40

Ce dimanche aura lieu la 106eme édition du Tour des Flandres. L'occasion pour le Français Anthony Turgis, qui reste sur une deuxième place du côté de Milan-San Remo, d'essayer de briller à nouveau.



Très souvent placé, rarement vainqueur. C'est ce qui arrive ces dernières années à Anthony Turgis. Très à son aise sur les classiques, le Français multiplie, depuis trois ans, les places d'honneur sur celles-ci. Il a notamment terminé quatrième du Tour des Flandres et deuxième de Kuurne-Bruxelles-Kuurne en 2020 et deuxième d'À travers les Flandres en 2019. Il y a seulement quelques jours de cela, le Tricolore, aujourd'hui âgé de 27 ans, a également fini deuxième de Milan-San Remo.

"Avant je doutais presque un peu de moi"

Dans un entretien accordé à RMC Sport, le principal intéressé est d'ailleurs revenu sur cette très belle performance : "Avant je doutais presque un peu de moi. J'avais de la pression liée au résultat, je voulais toujours réussir pour remercier le travail de mes équipiers, j'avais l'impression de devoir faire ma place. Maintenant quand on court pour moi, je sais que je suis capable, je n'ai plus cette pression. Après Milan San Remo Peter Sagan qui était leader sur le papier a été content pour moi." Ce dimanche, Anthony Turgis aura l'occasion de tenter de briller à nouveau sur une classique, à l'occasion de la 106eme édition du Tour des Flandres. Le pensionnaire de la formation TotalEnergies a très envie de réaliser une nouvelle grosse performance. C'est ce qu'il a lui-même confié : "C'est une course de prestige, l'une des plus grosses de l'année, ça donne envie. Avec le temps, ça devient un rêve de la gagner. Le Tour des Flandres prend de la place quand on s'intéresse au vélo. J'ai fini 4e en 2020 à un boyau du 3e. J'étais déçu, mais j'espère un jour monter sur la boîte. C'est une approche différente de Paris-Roubaix, le public est plus fervent, il y a plus de spectacle que sur Paris-Roubaix selon moi. L'ambiance dans les monts, c'est très festif, ça me ressemble beaucoup."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.