Clasica San Sebastian : Deuxième succès pour Remco Evenepoel

Clasica San Sebastian : Deuxième succès pour Remco Evenepoel©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 30 juillet 2022 à 18h26

Ayant lâché ses adversaires à 45 kilomètres de l'arrivée, Remco Evenepoel a remporté en solitaire la Clasica San Sebastian devant Pavel Sivakov et Tiesj Benoot.



Remco Evenepoel avait donné rendez-vous ! Alors qu'il prépare la Vuelta et qu'il était le leader de l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl en l'absence de Julian Alaphilippe, la pépite belge a offert un beau spectacle pour aller chercher une deuxième victoire dans la Clasica San Sebastian. Une classique disputée sur 225 kilomètres qui s'est très vite animée avec un groupe de neuf coureurs, dont les Français Théo Delacroix et Fabien Grellier, qui a pris la poudre d'escampette. Toutefois, le peloton n'a jamais laissé plus de 3'20'' à cette échappée, qui n'a ainsi pas pu se développer de manière harmonieuse. A l'entame des 70 kilomètres, la désunion a été consommée avec Manuele Boaro, Martijn Tusveld, Ibai Azurmendi et Fabien Grellier qui ont attaqué pour s'isoler à l'avant. Derrière, l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl a imposé un tempo intense, qui a notamment fait céder Juan Ayuso puis Maximilian Schachmann.

Pogacar n'a pas tenu le coup

La formation UAE Team Emirates a alors envoyé Rafal Majka afin de prendre le relais mais le « Wolfpack » n'avait pas la même idée. Les intentions du Polonais de l'équipe UAE Team Emirates sont vite devenues évidentes. En effet, à 63 kilomètres de l'arrivée, Tadej Pogacar a confirmé qu'il n'avait pas les jambes moins d'une semaine après la fin du Tour de France et a été irrémédiablement distancé. Le coup de force des coureurs de Patrick Lefévère a eu pour conséquence directe de mettre un terme à l'échappée. Dans la descente du Jaizkibel, Matej Mohoric a essayé de refaire le coup de Milan-Sanremo mais le Slovène n'a pas pu prendre le large alors que João Almeida a été victime d'une chute, confirmant la mauvaise journée de l'équipe UAE Team Emirates. En tête de course, les Quick-Step Alpha Vinyl ont continué sur leur lancée et ont préparé le terrain pour Remco Evenepoel.


Evenepoel intouchable

Avec 45 kilomètres encore à parcourir, le Belge a placé un démarrage tranchant que seul Simon Yates a pu suivre un temps. Le Britannique a fini par exploser et laisser l'ancien champion d'Europe du contre-la-montre partir seul. Derrière lui, Rigoberto Uran n'a pas été en mesure de suivre un groupe formé par Pavel Sivakov, Carlos Rodriguez, Bauke Mollema et Tiesj Benoot, qui a ensuite repris Simon Yates. Gérant parfaitement ses efforts, Remco Evenepoel n'a eu de cesse de creuser l'écart pour passer la ligne d'arrivée en vainqueur pour la deuxième fois, lui qui avait ouvert son palmarès dans le pays Basque en 2019. Après avoir distancé ses rivaux, Pavel Sivakov a coupé la ligne d'arrivée en deuxième position mais à quasiment deux minutes alors que Tiesj Benoot complète le podium une trentaine de secondes derrière. Remco Evenepoel a offert un récital sur les routes basques et confirme qu'il est en grande forme à l'approche de la Vuelta.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / CLASICA SAN SEBASTIAN
Classement final (225km) - Samedi 30 juillet 2022
1- Remco Evenepoel (BEL/Quick-Step Alpha Vinyl) en 5h31'44''
2- Pavel Sivakov (FRA/Ineos Grenadiers) à 1'58''
3- Tiesj Benoot (BEL/Jumbo-Visma) à 2'31''
4- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) à 3'11''
5- Carlos Rodriguez (ESP/Ineos Grenadiers) à 3'11''
6- Simon Yates (GBR/BikeExchange-Jayco- ) 3'28''
7- Toms Skujins (LET/Trek-Segafredo) à 4'09''
8- Mattias Skjelmose Jensen (DAN/Trek-Segafredo) à 4'09''
9- Rigoberto Uran (COL/EF Education-Easypost) à 4'09''
10- Lorenzo Rota (ITA/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 4'09''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.