VTT (F) : Ferrand-Prévot sacrée championne du monde en écrasant la concurrence

VTT (F) : Ferrand-Prévot sacrée championne du monde en écrasant la concurrence©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 28 août 2022 à 14h27

Au terme d'une course qu'elle a largement dominée, Pauline Ferrand-Prévot a décroché son quatrième titre de championne du monde de VTT cross-country, ce dimanche aux Gets (Haute-Savoie). Sa compatriote Loana Lecomte, sacrée championne d'Europe la semaine passée, a terminé quatrième.


C'était l'objectif principal de sa saison, elle ne s'est pas ratée ! A 30 ans, Pauline Ferrand-Prévot est allée chercher un quatrième titre de championne du monde de cross-country, ce dimanche dans la station haut-savoyarde des Gets, en écrasant la concurrence ! On savait la Rémoise en grande forme, elle qui avait terminé deuxième des championnats d'Europe la semaine passée dans la boue de Munich derrière sa compatriote Loana Lecomte, malgré un gros problème mécanique, et qui avait remporté le titre mondial vendredi en « short track ». Elle l'a magnifiquement prouvé sous le soleil des Gets, en menant la course de bout en bout ! Avant même la fin du premier des six tours au programme, Pauline Ferrand-Prévot avait déjà presque tué le suspense. Partie comme une bombe, la Française n'a jamais faibli, au contraire ! Elle n'a cessé de creuser l'écart.

Lecomte au pied du podium

A la fin du premier tour, la vice-championne d'Europe comptait déjà 22 secondes d'avance sur sa rivale Loana Lecomte, puis c'est l'Américaine Haley Batten qui a pris la deuxième place, mais qui pointait à 1'01 de « PFP » à la fin du deuxième tour puis à 1'22 à la fin du troisième, avant que la Suissesse Jolanda Neff ne vienne à son tour prendre la deuxième place, finissant le quatrième tour à 1'43 de la leader, et à 1'33 au moment où la cloche du dernier tour retentissait. Au final, Pauline Ferrand-Prévot s'impose avec 1'35 d'avance sur la championne du monde 2017 Jolanda Neff et 2'13 sur Haley Batten, et revêt donc son quatrième maillot arc-en-ciel dans cette épreuve du cross-country, après Vallnord 2015, Mont-Sainte-Anne 2019 et Leogant 2020. Loana Lecomte (23 ans), de son côté, n'avait pas les mêmes jambes qu'à Munich, et a fini quatrième à 1'14 du podium. Quoi qu'il en soit, la France compte dans ses rangs la championne du monde et la championne d'Europe 2022. De quoi oublier les déboires des JO de Tokyo (Lecomte 6eme, Ferrand-Prévot 10eme) et ouvrir de très belles perspectives à moins de deux ans des JO de Paris, sur la colline d'Elancourt...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.