Mondiaux 2021 : Merckx prévient Van Aert

Mondiaux 2021 : Merckx prévient Van Aert©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 25 septembre 2021 à 16h34

Avant la course en ligne des Mondiaux de cyclisme qui se tiendra dimanche en Belgique, la légende Eddy Merckx prévient son compatriote Wout van Aert, présenté comme le grand favori de la course.



Dimanche, l'un des événements phare du week-end sportif se déroulera en Belgique. La course en ligne des 88emes Championnats du monde de cyclisme se tiendra au pays du plus grand coureur de tous les temps : Eddy Merckx. Une légende qui ne pouvait évidemment rester silencieuse à cette occasion et qui a fourni son avis au sujet de la course dans La Dernière Heure. Voir les Mondiaux à domicile, c'est sans surprise une bonne chose pour Merckx. « Oui, tout est bien organisé, on a eu de belles courses jusqu'à présent. On verra comment la course va se dérouler, d'autant plus qu'on est en Belgique, les supporters vont être là. Je me rappelle combien l'ambiance était spéciale à Zolder et à Yvoir », a souligné l'ancien coureur, aujourd'hui âgé de 76 ans.

Merckx : « Attention, j'ai souvent été dans cette position du favori, on ne gagne pas toujours »

Sur ses terres, Wout van Aert postulera au sacre selon l'ensemble des observateurs. Eddy Merckx compris. « Wout van Aert est le grand favori. Il a démontré qu'il est en toute grande condition et il peut gagner de multiples façons. Vous avez vu comme il a dominé le Tour de Grande-Bretagne ? Mais attention, j'ai souvent été dans cette position du favori, on ne gagne pas toujours. Le parcours n'est pas extrêmement dur, ce sera difficile de contrôler la course, même si, à la longue, ce sera fatigant », estime la légende du vélo, trois fois champion du monde, dans La DH.

Van Aert leader unique, c'est logique

« Les Belges ne sont pas seuls, a ajouté Merckx. Il y a beaucoup de candidats, Alaphilippe, il ne faut pas exclure Ewan, c'est un spécial. Il s'accroche, s'il est là au sprint, ce sera le plus grand danger pour van Aert. Il y a aussi Van der Poel, sa présence change les choses. Un bon Van der Poel est un vrai candidat, s'il part, c'est qu'il se sent bien, on va devoir compter sur lui. Il n'a pas peur de partir de loin. Et puis, il y a tous les autres, les Italiens, Nielsen, Pidcock, Hirschi, qui remarche. Attention à Roglic, à Mohoric... » Pour le mythique nom du cyclisme, Van Aert leader unique, cela est tout à fait logique. « Oui, c'est normal. D'autres Belges marchent très fort, comme Jasper Stuyven, comme Victor Campenaerts mais ils vont rouler pour Van Aert », a dit Eddy Merckx qui a taclé Remco Evenepoel il y a quelques jours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.