Red Bull Racing : Vers l'utilisation de moteurs fabriqués par Honda en 2022

Red Bull Racing : Vers l'utilisation de moteurs fabriqués par Honda en 2022©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 03 juillet 2021 à 23h30

En marge du Grand Prix d'Autriche, Christian Horner a confié que les moteurs utilisés la saison prochaine par son écurie Red Bull Racing seront toujours produits dans les usines Honda, avant le lancement de Red Bull Powertrains en 2023.

L'écurie Red Bull Racing se prépare à un changement fondamental. Partenaire du motoriste japonais Honda depuis le début de la saison 2019 et son houleux divorce avec Renault, l'équipe basée à Milton Keynes va développer et fabriquer ses propres moteurs à compter de la saison prochaine. En effet, Honda a décidé de se retirer de la Formule 1 au terme de la saison 2021 et a depuis trouvé un accord avec le groupe Red Bull pour que sa technologie soit transférée au groupe autrichien. A cette fin, une entité baptisée Red Bull Powertrains est actuellement en construction et de nombreux ingénieurs, venant notamment du département moteur de Mercedes, sont recrutés afin de tout mettre en place le plus rapidement possible. Toutefois, les délais sont encore trop courts pour permettre à l'écurie autrichienne de disposer dès 2022 de sa propre motorisation.

Des moteurs « made by Honda » utilisés en 2022

En marge du Grand Prix d'Autriche, pour lequel Max Verstappen a réalisé la pole position ce samedi, Christian Horner est revenu sur le sujet de la future motorisation de ses monoplaces mais également de celles engagées par l'écurie AlphaTauri. Le dirigeant britannique n'a pas caché face à la presse que « 2022 sera une année de transition » en vue du lancement plein et entier de Red Bull Powertrains. Pour faciliter cette transition, Christian Horner a révélé qu'Honda a accepté de poursuivre la fabrication des moteurs, dont les spécifications seront gelées à l'issue de la saison 2021. « Nous collaborons avec Honda pour avoir une transition aussi douce que possible, dans laquelle les moteurs seront toujours construits à Sakura pour l'année 2022 avant que cela ne soit effectué dans notre nouvelle usine en vue de la saison 2023 », a ainsi déclaré le patron de l'écurie Red Bull Racing. Si Honda va bien tourner le dos à la Formule 1 après sept saisons souvent difficiles, le constructeur japonais sera encore présent de manière indirecte l'an prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.