GP d'Arabie Saoudite : Hamilton et le "fou" Verstappen

GP d'Arabie Saoudite : Hamilton et le "fou" Verstappen©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 06 décembre 2021 à 08h56

Vainqueur du Grand Prix d'Arabie Saoudite et à égalité avec Max Verstappen avant la dernière levée de la saison, Lewis Hamilton s'est encore accroché avec son rival néerlandais, qu'il ne porte vraiment pas dans son cœur...



Que d'émotions ! Alors que Lewis Hamilton a remporté sa 103e victoire dimanche en Arabie Saoudite, rejoignant ainsi Max Verstappen en tête du classement à un Grand Prix de la fin avec exactement le même nombre de points (369,5), les deux hommes auraient pu ne pas terminer cette course de folie, interrompue à deux reprises. Après le troisième départ, les deux rivaux se sont en effet touchés au 38e tour, quand la direction de course a ordonné au Néerlandais de laisser passer le Britannique après avoir écopé d'une pénalité. Sauf que Verstappen a freiné brusquement avant la zone de DRS et qu'Hamilton l'a percuté par l'arrière. Ce qui a endommagé son aileron mais ne l'a pas empêché ensuite de reprendre la tête et de finalement s'imposer. "Ce gars est fou !", avait d'abord lâché le septuple champion du monde à la radio après s'être fait dépasser par son jeune adversaire, qui lui avait coupé la chicane un tour avant qu'ils ne se touchent. Et ils se sont totalement ignorés sur le podium.

"Verstappen dépasse les limites"

Et si Hamilton a d'abord parlé d'incompréhension pour décrire leur accrochage, il a ensuite dénoncé les "mouvement un peu fous" de Verstappen avant de se faire plus explicite encore lors d'une interview accordée à Sky Sports. Il a ainsi confié que c'était "vraiment difficile de garder (son) sang-froid. J'ai couru face à de nombreux pilotes dans ma vie et en 28 ans, j'ai rencontré beaucoup de personnages différents. Mais il y en a quelques-uns, au sommet, qui dépassent les limites. Les règles ne semblent pas s'appliquer pour eux." Et il a confirmé que Verstappen faisait bien partie de cette catégorie : "Il dépasse les limites, c'est sûr. J'ai dû éviter des accrochages à de nombreuses reprises avec ce mec. Ça ne me dérange pas toujours d'être celui qui le fait. Parce qu'on continue et qu'on reprend le combat, et c'est ce que j'ai fait." Le pilote Red Bull a au final écopé d'une pénalité de dix secondes sans conséquence pour freinage soudain. Vivement le week-end prochain à Abou Dabi...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.