GP d'Arabie Saoudite : Pénalisé par les commissaires, Max Verstappen conserve la deuxième place

GP d'Arabie Saoudite : Pénalisé par les commissaires, Max Verstappen conserve la deuxième place©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 05 décembre 2021 à 23h55

Les commissaires de la FIA ont confirmé que Max Verstappen est responsable de la collision avec Lewis Hamilton au 37eme tour du Grand Prix d'Arabie Saoudite et ont pénalisé le Néerlandais de dix secondes. Une sanction sans conséquence sur le résultat de la course.



Max Verstappen peut souffler ! Le Néerlandais va bien aborder le Grand Prix d'Abu Dhabi, dernière manche de la saison 2021 du championnat du monde de Formule 1, à égalité de points avec Lewis Hamilton. Mais le pilote Red Bull Racing n'a pas échappé à une sanction à la suite de l'accrochage qu'il a eu au 37eme tour du Grand Prix d'Arabie Saoudite avec Lewis Hamilton. En effet, après avoir profité des largesses de la piste au premier virage pour conserver l'avantage sur le Britannique, le Néerlandais a reçu l'ordre de rendre la première place au pilote Mercedes. Pour cela, Max Verstappen a coupé son effort dans la portion rapide menant au 27eme et dernier virage du circuit de la Corniche de Djeddah. Toutefois, une énorme incompréhension entre les deux pilotes et l'absence de consignes claires venant de la FIA a provoqué un incident qui aurait pu être grave. Lewis Hamilton est allé encastrer le nez de sa monoplace dans celle de son rival, endommageant sérieusement son aileron avant.

Dix secondes de pénalité sans effet pour Verstappen

A l'issue de la course, après avoir déjà écopé de cinq secondes de pénalité durant la course pour avoir tiré un avantage d'être sorti des limites de la piste, Max Verstappen a dû s'expliquer devant les commissaires de la FIA. Ces derniers ont alors pris le temps de la réflexion avant de donner leur verdict. Reconnu coupable d'avoir « freiné de manière à provoquer une collision », le pilote Red Bull Racing a reçu une pénalité de dix secondes ajoutée à son temps de course. « Le freinage soudain de Max Verstappen a été considéré par les commissaires comme étant erratique et comme étant la cause principal de la collision », précise la FIA dans un communiqué. Passé sur la ligne d'arrivée à 11''825 de Lewis Hamilton et avec une avance de 15''706 sur Valtteri Bottas, Max Verstappen conserve sa deuxième place et les 18 points qui vont avec. L'égalité de points entre les deux premiers du championnat est ainsi validée et promet une dernière manche sous haute tension aux Emirats Arabes Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.