Wimbledon : Le pari lancé par Djokovic à Kyrgios

Wimbledon : Le pari lancé par Djokovic à Kyrgios©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le dimanche 10 juillet 2022 à 12h08

La veille de leur finale à Wimbledon, Novak Djokovic et Nick Kyrgios ont convenu d'aller dîner ensemble après l'évènement majeur de cette quinzaine. Le gagnant invitera le perdant.



Nick Kyrgios vit une quinzaine magique à Wimbledon. Celle-ci pourrait s'achever en apothéose ce dimanche si il venait à remporter le tournoi du Grand Chelem anglais à l'occasion de sa première présence en finale d'un tel évènement. Ce duel représentera "un feu d'artifice émotionnel" selon Novak Djokovic, grandissime favori à sa propre succession sur le gazon londonien. Ces deux hommes se retrouveront face-à-face sur un court pour la première fois depuis 2017. Cela ne les avait toutefois pas empêché de se prendre le bec. L'Australien s'était notamment moqué du Serbe à l'Open d'Australie l'année dernière.

Curieusement, cette année Nick Kyrgios a changé d'attitude et avait apporté son soutien au Serbe à l'Open d'Australie où "Nole" n'avait pas pu défendre ses chances en raison de sa non-vaccination. Un apaisement des tensions entre ces deux hommes dont les joutes verbales, par voie de presse interposée, ne volaient guère haut. Une volonté d'enterrer la hache de guerre de la part de l'actuel numéro 40 au classement ATP, comme il a pu le faire encore plus récemment avec Rafael Nadal lorsque ce dernier a dû jeter l'éponge avant la demi-finale censée les opposer ce vendredi. Nick Kyrgios se rachète-t-il une bonne conduite ?


C'est bel et bien le chemin qu'il semble emprunter. Ce samedi, par le biais de son compte Instagram, l'Australien a interpellé "Djoko": "Amis maintenant?" Une interrogation à laquelle le 3eme joueur mondial a rétorqué "Si tu m'invites à boire un verre ou à dîner, j'accepte. P.S. Le gagnant de demain paye." Un tel challenge ne pouvait être que relevé par Nick Kyrgios. "Marché conclu. Allons faire la fête en boîte de nuit" lui a envoyé le "bad boy" du tennis mondial en guise de conclusion de cet échange sympathique.

"Je t'ai défendu lorsque ça comptait"

Cet conversation sur les réseaux n'est que la suite d'un autre dialogue, réel celui-ci, entre les deux hommes. D'après le journaliste Sasa Ozmo, Novak Djokovic a fait remarquer à l'Australien qu'il avait attendu "cinq ans pour dire quelque chose de gentil à son sujet." Ce à quoi Nick Kyrgios a répliqué "mais je t'ai défendu lorsque ça comptait." Une réponse qui ne pouvait pas satisfaire davantage le Serbe: "Tu l'as fait, j'apprécie cela." Après tant de mots doux, et la planification du dîner entre les deux hommes, ils lutteront quand même l'un contre l'autre sur le Centre Court ce dimanche à partir de 15h pour le gain de ce Majeur sur gazon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.