Wimbledon : Et si Djokovic en était ?

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 17 juin 2024 à 13h59

Une dizaine de jours après son opération au genou, Novak Djokovic va déjà beaucoup mieux. De quoi imaginer le Serbe jouer à Wimbledon début juillet ?

Ce serait incroyable. Opéré d'une lésion du ménisque interne du genou droit le 5 juin à Paris, soit deux jours après sa victoire contre Francisco Cerundolo en huitièmes de finale de Roland-Garros (6-1, 5-7, 3-6, 7-5, 6-3), Novak Djokovic, qui avait ensuite déclaré forfait pour la suite du tournoi, va-t-il finalement pouvoir participer à Wimbledon, programmé du 1er au 14 juillet ? D'abord impensable, l'hypothèse prend de l'épaisseur à en croire la vidéo publiée vendredi sur Instagram par le Serbe. Alors qu'on la déjà vu abandonner ses béquilles, le recordman des sacres en Grand Chelem (24) a été vu en train de faire du vélo d'appartement, avec juste un petit pansement en-dessous du genou droit, et multiplier les exercices en salle, presque comme si de rien n'était ! Les conséquences de son traitement accéléré au Centre de médecine hyperbare de Belgrade ? Ou parce que l'ex-numéro 1 mondial n'est pas fait comme tout le monde ? Sans doute un peu des deux...

"Ce qu'il a fait est extraordinaire"

Antoine Gerometta, le chirurgien orthopédiste qui l'a opéré dans la capitale, ne dit pas autre chose, même s'il se montrait pessimiste quant à une participation de Djokovic au Majeur anglais. "On peut toujours envoyer du rêve et dire que ça ira très vite, mais ça dépendra de la réaction de son genou.  Il va y avoir une évolution au jour le jour, mais il est impossible de prédire dans quel état il sera dans une semaine, quinze jours, etc... Qu'il soit à 100 % d'ici trois semaines, ça paraît tout de même peu envisageable, racontait-il à L'Equipe. Vu la lésion, ce qu'il a fait est extraordinaire. Ça remet en question les critiques injustes à son égard et les interprétations de ceux qui affirment que ce n'était pas une vraie blessure, comme lorsqu'il a gagné l'Open d'Australie avec une déchirure aux abdominaux." Novak Djokovic pourrait donc encore faire mentir les pronostics, même si principal objectif reste toujours d'être prêt pour les Jeux Olympiques de Paris (27 juillet-4 août).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.