US Open : Qui sera numéro 1 ?

US Open : Qui sera numéro 1 ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 06 septembre 2022 à 13h39

Ils sont désormais trois à pouvoir devenir numéro un mondial à l'issue de l'US Open : Rafael Nadal, Carlos Alcaraz et Casper Ruud. Faites vos jeux...



Après l'élimination de Rafael Nadal, sorti en huitièmes de finale de l'US Open par Frances Tiafoe, et celle de Marin Cilic, battu au bout de la nuit par Carlos Alcaraz, on a désormais une certitude : celui qui s'imposera à New York remportera le premier Grand Chelem de sa carrière. Et seuls trois d'entre eux sont déjà arrivés en finale. Deux cette année, Nick Kyrgios à Wimbledon et Casper Ruud à Roland-Garros, et un l'an dernier, Matteo Berettini à Londres. Les cinq autres qualifiés n'ont jamais eu cet honneur, puisque Tiafoe, comme Alcaraz, Andrey Rublev, Jannik Sinner et Karen Khachanov ne sont jamais parvenus à atteindre le dernier carré d'un Majeur.

Comment Nadal peut redevenir n°1

L'incertitude concerne en revanche l'identité du futur numéro un mondial. Car Daniil Medvedev, un tenant du titre éliminé en huitièmes de finale par Kyrgios, va devoir abandonner son trône à l'issue de la quinzaine. Et trois hommes peuvent prétendre à sa succession : Nadal, actuellement 3e mondial, Alcaraz (4e) ainsi que Casper Ruud (7e). Pour que le Majorquin retourne au sommet du classement ATP, il ne faudrait qu'aucun des deux autres prétendants n'arrive en finale. Alcaraz, opposé à Sinner en quarts avant un éventuel duel contre le vainqueur du match Rublev-Tiafoe, doit remporter le titre ou s'incliner en finale, mais pas contre Ruud, pour se hisser tout en haut de la hiérarchie. C'est la même chose pour le Norvégien, opposé lui à Berrettini et qui pourrait ensuite retrouver Kyrgios ou Khachanov. Seule un sacre ou une défaite en finale contre un autre joueur qu'Alcaraz lui permettrait de devenir numéro 1.


Interrogé sur le sujet, et sur la possibilité de voir un nouveau nom s'emparer de la tête du classement mondial, Nadal a préféré se montrer philosophe. "Ça veut dire que les années passent, simplement. C'est le cycle naturel de la vie. Certains passent, d'autres arrivent. On a passé de nombreuses années au sommet, d'autres arrivent et c'est normal. C'est totalement naturel", a-t-il ainsi déclaré en conférence de presse à l'issue de sa défaite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.