ATP Cup : Les Français ont hâte d'en découdre

ATP Cup : Les Français ont hâte d'en découdre©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 31 décembre 2021 à 14h55

Repêchés de dernière minute pour disputer l'ATP Cup, les quatre joueurs français sélectionnés ont hâte de commencer la compétition, dimanche contre la Russie.


Humbert - Rinderknech - Martin - Roger-Vasselin. Tel est le quatuor qui va défendre les couleurs de la France à partir de dimanche lors de l'ATP Cup, pour laquelle les Bleus ont été repêchés de dernière minute, suite au forfait de l'Autriche de Dominic Thiem. Présents en conférence de presse, les quatre Bleus n'ont pas caché leur joie de représenter leur pays dans cette compétition dont ce sera la troisième édition. A commencer par Arthur Rinderknech (26 ans, 58eme), qui avait déjà joué la Coupe Davis en novembre après la meilleure saison de sa carrière : « J'étais à Adelaïde quand j'ai appris la nouvelle, avec mon coach. Comme Benoit (Paire) était positif, j'ai pris sa place et je suis venu dès le lendemain à Sydney pour être près. J'ai eu la chance de jouer la Coupe Davis en novembre, et je suis chanceux encore de jouer l'ATP Cup, avec des supers gars. J'espère qu'on va faire de grandes choses. » Ugo Humbert (23 ans, 35eme), qui sera le n°1 français, va quant à lui faire son retour à la compétition après avoir stoppé sa saison 2021 fin septembre, et s'est également dit très heureux de faire partie de l'aventure : « C'était inattendu mais j'étais très heureux quand j'ai appris qu'on allait jouer cette compétition. Je suis super heureux d'être avec ces gars, c'est sympa de jouer une compétition par équipes avant l'Open d'Australie. J'ai vu les premières éditions de l'ATP Cup et j'ai aimé l'atmosphère de cette compétition."

La France loin d'être favorite

Pour le double, la France alignera Edouard Roger-Vasselin (38 ans, 42eme) et Fabrice Martin (35 ans, 27eme), qui ont joué Estoril et Eastbourne ensemble cette année et qui avaient disputé la finale à Bâle en 2017. Martin, sélectionné pour la toute première fois en équipe de France, est évidemment ravi : « J'étais très heureux quand j'ai appris la nouvelle. C'est excitant pour moi de représenter la France pour la première fois. J'ai vraiment hâte d'y être. On passe du bon temps avec les gars. De ce que j'ai vu les années précédentes, c'est une super compétition. » Edouard Roger-Vasselin espère quant à lui réussir sa reprise, lui qui plus joué en compétition depuis Wimbledon en raison d'une opération à la hanche : « C'était inattendu. J'ai été éloigné des courts pendant longtemps mais je suis prêt à jouer. Je sais qu'il y a un monde d'écart entre l'entraînement et les matchs. On va voir comment ça se passe, mais je suis excité de jouer ici, représenter la France et être avec ces gars sur le court. » Lors de la phase de poules, l'équipe de France affrontera la Russie de Daniil Medvedev, l'Italie de Jannik Sinner et Matteo Berrettini et l'Australie d'Alex De Minaur. Autant dire qu'elle ne partira pas favorite pour finir en tête du groupe et rallier le dernier carré. Lors des deux premières éditions, la France n'a pas particulièrement brillé, finissant troisième de son groupe en 2020 (une victoire et deux défaites pour Monfils, Paire, Simon, Mahut et Roger-Vasselin) et deuxième en 2021 (une victoire et une défaite pour Monfils, Paire, Mahut et Roger-Vasselin).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.