ATP - Astana : Djokovic gagne son 90eme trophée en battant Tsitsipas

ATP - Astana : Djokovic gagne son 90eme trophée en battant Tsitsipas©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 09 octobre 2022 à 14h05

Une semaine après s'être imposé à Tel Aviv, le Serbe Novak Djokovic a remporté le 90eme tournoi ATP de sa carrière, ce dimanche à Astana, en battant Stefanos Tsitsipas en deux sets.



Novak Djokovic est en pleine forme en cette fin de saison ! Le Serbe de 35 ans s'est offert le doublé Tel Aviv - Astana, pour porter à 90 le nombre de tournois remportés durant son immense carrière (103 pour Federer, 92 pour Nadal, à titre de comparaison). Opposé à Stefanos Tsitsipas en finale du tournoi kazakh, une semaine après avoir battu Marin Cilic en finale du tournoi israélien, le n°7 mondial l'a emporté 6-3, 6-4 en 1h14, face à ce Grec qu'il bat donc pour la huitième fois sur dix. Grâce notamment à 79% de premières balles (un seul ace au compteur), l'homme aux 21 tournois du Grand Chelem, certes un peu en dedans sur sa deuxième balle, n'a pas eu la moindre balle de break à défendre et n'a commis que 7 fautes directes. Djokovic a remporté le premier set sur l'unique balle de set de la manche, à 4-3, avant de conclure sur un jeu blanc (3 points perdus sur sa mise en jeu). Dans le deuxième set, le Serbe a attendu sa quatrième balle de break pour faire la différence, à 2-2. Tsitsipas n'a pas eu d'opportunité de revenir, même s'il a résisté jusqu'à 40-40 au moment où son adversaire servait pour le match. Et c'est donc Djokovic qui triomphe au terme de cette semaine où il n'a perdu qu'un seul set, contre Daniil Medvedev en demi-finale samedi.

Rendez-vous à Paris désormais

Après Rome, Wimbledon et Tel Aviv, Novak Djokovic s'offre donc son quatrième trophée de la saison, et si on élude sa défaite en Laver Cup contre Felix Auger-Aliassime, il n'a plus perdu depuis le quart de finale contre Rafael Nadal à Roland-Garros, soit 17 victoires de suite ! Suite à ce succès, il sera toujours n°7 mondial lundi, mais surtout n°10 à la Race. Sa présence au Masters de Turin est de plus en plus probable, puisque rappelons qu'en tant que vainqueur de Grand Chelem cette année (à Wimbledon), il lui suffira de terminer dans le Top 20 après le Rolex Paris Masters pour se qualifier. Une formalité, a priori. Aucun tournoi n'est d'ailleurs à son programme avant le grand rendez-vous de Bercy.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.