Vendée Globe : Ecart en hausse pour Charlie Dalin

Vendée Globe : Ecart en hausse pour Charlie Dalin©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 15 janvier 2021 à 19h05

Toujours leader du Vendée Globe à l'approche du Pot au Noir, Charlie Dalin a pris un peu plus d'avance sur Louis Burton, qui voit revenir Boris Herrmann.



Charlie Dalin accélère le tempo. Leader du Vendée Globe, le skipper d'Apivia profite de meilleures conditions pour reprendre du terrain à ses poursuivants. Alors qu'il pointait à un peu plus de 20 milles nautiques dans la matinée, Louis Burton (Bureau Vallée 2) accuse désormais un retard d'un peu plus de 27 milles nautiques quand Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) a repris un peu de terrain et ne compte plus que sept milles de retard sur l'actuel deuxième du classement de la course. « Nous sommes rentrés dans le sprint final. J'ai les conditions dont je rêvais, a déclaré à son équipe le navigateur allemand. Je fais route plein Nord avec un cap à 1°. J'essaie d'utiliser 100% du potentiel du bateau et de mes foils contrairement à Thomas et Charlie, qui ont leurs foils endommagés. »

Bestaven lâche du lest

Juste derrière le trio de tête, Thomas Ruyant (LinkedOut) et Damien Seguin (Groupe Apicil) se maintiennent à une distance respectable mais ce n'est pas le cas de Yannick Bestaven. En tête de la course à la sortie du Cap Horn, le skipper de Maître CoQ IV ne s'en sort pas et pointe désormais à 113 milles nautiques de la tête de course. Il parvient tout de même à maintenir à distance Benjamin Dutreux (Omia-Water Family) et Giancarlo Pedote (Prysmian Group), qui ne sont séparés que d'un peu plus de onze milles nautiques. Alors que le Pot au Noir se présente face à la flotte du Vendée Globe, l'incertitude quant au nom du vainqueur de cette édition 2020-2021 est encore totale.

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 18h00 (heure française) - Vendredi 15 janvier 2021
1- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 3 711,83 milles de l'arrivée
2- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 27,58 milles du leader
3- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) à 34,6
4- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 58,84
5- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 68,86
6- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 113,79
7- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 186,03
8- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 197,52
9- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 235,57
10- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 566,76
...

Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course
Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF) : quille endommagée, après 62 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.