Championnats d'Europe (petit bassin) : Un bilan des Français plus que satisfaisant

Championnats d'Europe (petit bassin) : Un bilan des Français plus que satisfaisant ©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365 : publié le dimanche 10 décembre 2023 à 20h50

La 26eme édition des championnats d'Europe en petit bassin, organisée cette semaine à Otopeni, a permis à la délégation tricolore de multiplier les médailles et de faire le plein de confiance à quelques mois de Paris 2024.



L'équipe de France de natation n'a pas fait le déplacement à Otopeni pour rien ! Dans la banlieue de Bucarest, les nageurs tricolores ont fait le spectacle à l'occasion des championnats d'Europe en petit bassin. Malgré les absences de Léon Marchand ou encore Marie Wattel, les Bleus ont fait mieux que répondre présent. A l'issue de la sixième et dernière journée de compétition, les nageurs tricolores ont rapporté pas moins de 22 médailles, soit sept en or, neuf en argent et six en bronze. Un total qui fait de la délégation tricolore la deuxième au classement derrière la Grande Bretagne et juste devant l'Italie. Une moisson qui a très vite démarré, avec la médaille d'argent remportée par Beryl Gastaldello sur le 50m nage libre dès la première journée. La nageuse de Marseille ne s'est pas arrêtée en si bon chemin. En effet, si elle a accompagné Florent Manaudou, Charlotte Bonnet ou encore Maxime Grousset dans la quête d'une médaille de bronze sur le 4x50m nage libre mixte, elle a également pris l'argent sur le 100m nage libre derrière Charlotte Bonnet pour un doublé tricolode. Des podiums qui n'étaient qu'un avant-goût de la finale du 100m nage libre, qu'elle a remporté grâce à une dernière longueur parfaite.

Tomac et Kirpichnikova se couvrent d'or

Mewen Tomac n'a pas tardé à prendre le relais de sa compatriote. Le Normand a quitté la Roumanie avec pas moins de deux médailles d'or sur le 50m et le 100m dos. A l'occasion de cette dernière finale, les Bleus se sont offert un doublé avec l'argent pour Yohann Ndoye Brouard. Le triplé lui a toutefois échappé, la finale du 200m dos s'étant achevée sur une médaille de bronze derrière Lorenzo Mora et Luke Greenbank. Toutefois, celle qui faisait partie des nageuses tricolores les plus attendues était bien Anastasia Kirpichnikova. Moins d'un an après sa naturalisation, la native d'Asbest a eu droit à sa première Marseillaise dans le bassin d'Otopeni. Arrivée dans la banlieue de Bucarest avec trois titres continentaux à défendre sur le demi-fond, la Française est passée près de rééditer une telle performance. Si elle a su conserver sa couronne sur le 800m puis le 1500m nage libre, la finale du 400m restera une petite frustration. Pour six centièmes de seconde, Anastasia Kirpichnikova a dû s'incliner face à Simona Quadarella. Après des championnats de France tonitruant, Maxime Grousset devait confirmer. Des championnats d'Europe qui ont commencé timidement avant de se conclure en apothéose pour le Néo-Calédonien.

Grousset finalement récompensé, Bonnet a répondu présent

Dominé par Noé Ponti lors de la finale du 100m papillon puis seulement troisième sur le 50m papillon derrière le Suisse et Szebasztian Szabo, Maxime Grousset a tout donné lors de sa dernière course individuelle. Avec une marge minime sur Alessandro Miressi et devant la star locale David Popovici, le Tricolore a dominé la finale du 100m nage libre, s'offrant par la même occasion un premier titre continental en petit bassin. Florent Manaudou, quant à lui, quitte Otopeni avec sans doute un goût amer dans la bouche. Misant absolument tout sur le 50m nage libre en vue de Paris 2024, l'ancien champion olympique n'a rien pu faire face à Benjamin Proud lors de la finale de la distance. Charlotte Bonnet, quant à elle, a conclu des championnats d'Europe avec la collection complète des médailles. En effet, la protégée de Philippe Lucas a su allier l'or sur le 100m quatre nages, l'argent sur le 200m quatre nages et le bronze sur le relais 4x50m nage libre mixte. Quatre ans après le bronze de Glasgow, David Aubry a signé sa meilleure performance aux championnats d'Europe en petit bassin avec l'argent du 1500m nage libre puis celui du 800m. La jeune génération tricolore s'est également montrée avec Pauline Mahieu, Analia Pigrée et Mary-Ambre Moluh qui ont toutes trois remporté le bronze, respectivement sur le 200m dos, le 50m dos et le 100 m dos.

Le classement des médailles
1- Grande-Bretagne : 23 médailles (9 or, 8 argent, 6 bronze)
2- France : 22 médailles (7 or, 9 argent, 6 bronze)
3- Italie : 21 médailles (6 or, 12 argent, 3 bronze)
4- Pays-Bas : 10 médailles (6 or, 4 bronze)
5- Suède : 7 médailles (4 or, 1 argent, 2 bronze)
6- Suisse : 5 médailles (3 or, 1 argent, 1 bronze)
7- Irlande : 4 médailles (3 or, 1 bronze)
8- Allemagne : 3 médailles (1 or, 2 argent)
9- Estonie : 2 médailles (1 or, 1 argent)
10- Grèce : 5 médailles (1 or, 4 bronze)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.