Natation - Chpts d'Europe (pb) : Gastaldello et Tomac titrés

Natation - Chpts d'Europe (pb) : Gastaldello et Tomac titrés ©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 08 décembre 2023 à 18h42

Au lendemain du titre de Charlotte Bonnet sur 100m 4 nages, Beryl Gastaldello, sur 100m nage libre, et Mewen Tomac, sur 100m dos, lui qui avait déjà été sacré sur 50m dos mercredi, ont eux aussi apporté à l'équipe de France une nouvelle médaille d'or.


L'équipe de France continue sa moisson dans l'eau d'Otopeni (Roumanie). Vendredi, au lendemain du deuxième titre de championne d'Europe décroché par Charlotte Bonnet, sur 100m 4 nages, six ans après son premier sacre européen, Beryl Gastaldello et Mewen Tomac ont fait à leur tour résonner la Marseillaise dans le ciel roumain en apportant eux aussi une nouvelle médaille d'or au camp tricolore. Gastaldello, déjà médaillée à deux reprises (à chaque fois en argent) depuis le coup d'envoi de ces Championnats d'Europe en petit bassin programmés à sept mois des Jeux Olympiques de Paris 2024, était la grande favorite de la finale du 100m nage libre, qui figurait au menu de ce quatrième jour de compétition. La nageuse marseillaise, victorieuse en 51"48, a parfaitement fait honneur à son rang en ne laissant aucune chance à deux de ses principales rivales : la Britannique Anna Hopkin et sa coimpatriote Freya Anderson. A 28 ans, Gastaldello débloque du même coup son compteur avec ce premier titre individuel dans un rendez-vous international.

Tomac s'offre un deuxième titre, doublé français sur 100m dos

Mewen Tomac, de son côté, avait déjà goûté à un titre européen, et pas plus tard que deux jours plus tôt, sur 50m dos. Pour son retour en finale, toujours dans sa spécialité mais sur le double de distance cette fois (100m), le jeune nageur de 22 ans né à Evreux a de nouveau laissé tous ses concurrents dans son rétroviseur, avec un chrono final de 49"72. L'équipe de France réalise même un doublé, puisque Yohann Ndoye-Brouard, l'autre Français qualifié et lui aussi en lice dans cette finale du 100m dos, a terminé deuxième de cette course, à 24 centièmes de Tomac (49"96). Et ce n'est peut-être pas fini pour ce dernier, qui compte d'ores et déjà deux titres de champion d'Europe alors qu'il avait débuté la semaine sans être jamais grimpé sur la plus haute marche de l'épreuve. Samedi, aura lieu en effet le 200m dos, autre discipline qui pourrait permettre à notre meilleur dossiste du moment de décrocher l'or.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.