Ski alpin : La nouvelle vie de Grange

Ski alpin : La nouvelle vie de Grange©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 11 décembre 2021 à 11h40

Désormais à la retraite, Jean-Baptiste Grange, l'ancien skieur français, va faire ses débuts ce week-end en tant que consultant lors du géant et du slalom de Val-d'Isère.



Double champion du monde de slalom (en 2011 et 2015), Jean-Baptiste Grange a depuis quelques mois rangé ses skis. Après une carrière longue de 17 ans, le skieur français (36 ans) ne va pas pour autant s'éloigner de la Coupe du monde. En effet, ce week-end, à l'occasion du géant et du slalom de Val-d'Isère, le natif de Saint-Jean-de-Maurienne va endosser le rôle de consultant sur la Chaîne L'Equipe, qui diffuse les deux événements. « Je me disais toujours qu'un jour, je pourrais l'être. En 2010, l'année des Jeux de Vancouver, j'étais blessé. Alexandre Pasteur (journaliste de France Télévisions, alors à Eurosport) m'avait proposé de le faire, mais j'avais eu alors besoin de couper un peu avec le milieu. Là, ça s'est fait au dernier moment, mais c'est top », a notamment confié l'intéressé à ce sujet, lors d'une interview donnée au quotidien sportif français.

« Pas le temps de lire les fiches »

« Entre coureurs, on se disait souvent que ça serait bien que le ski arrive sur une chaîne gratuite. Pour moi, c'est aussi une façon de transmettre mes connaissances et mon amour pour ce sport. (...) C'est sûr que c'est compliqué (de commenter le ski), c'est très technique et tout va très vite. J'en ai discuté avec certains amis commentateurs. Si tu mets trop de temps à donner ton explication, le coureur a déjà fait six ou sept portes. C'est de l'instantané. Je me suis préparé des petites fiches, mais je pense que je n'aurai pas le temps de les lire, a également reconnu Grange, qui ne serait pas contre un "Drive to Survive" (la série Netflix sur la F1) pour le ski alpin. Après, le commentaire, c'est aussi un duo avec le journaliste qui, lui, est là pour faire vivre l'émotion et mettre un peu d'intensité. J'ai 17 ans d'expérience en Coupe du monde. Mon rôle sera de la transmettre avec un œil un peu plus expert. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.